Shoah, de Claude Lanzmann, le chant de l’Enfer, par Eric Marty, essayiste

L’antisémitisme est un poison permanent. Il faut revenir, sans cesse, à ce qui nous aide à penser, à ce qui nous sauve, à ce qui nous agrandit, et revoir par exemple Shoah, de Claude Lanzmann, objet d’un essai dense de l’écrivain et professeur de littérature contemporaine Eric Marty, publié chez Manucius. Shoah est un chant,…

Le corps et le territoire, par Margaret Lansink, photographe

© Margaret Lansink – picture from the book-copublication Ibasho and the(M)éditions Pour aborder le radeau à la dérive des images de Margaret Lansink, photographe vivant et travaillant aux Pays-Bas, il faut une approche silencieuse, paisible, sans turbulence intérieure. Qu’elle montre une femme dénudée, des arbres dans la nuit, ou une étendue d’eau, l’artiste néerlandaise photographie…

Invalides, le respect de la patrie, par Philippe de Poulpiquet, photographe

Mon grand-père maternel fut un résistant de la première heure, déporté, grand invalide de guerre, patriote. Je suis objecteur de conscience, peu enclin à me soumettre aveuglément à la hiérarchie, enfant blessé gâté. Cependant, je ne crois pas être un renégat, ou un blasphémateur, et j’ai profondément écouté, le dimanche, une parole qui tremblait encore….

Une mémoire coupée, par Bruno Dubreuil, photographe

© Bruno Dubreuil Dessiné avec soin par Claire Jolin, le livre-objet Après on oublie est un récit de Bruno Dubreuil dont la matière est à la fois textuelle et photographique. De famille germano-polonaise pour sa branche maternelle, Bruno Dubreuil est hanté par la Seconde Guerre mondiale, les massacres, le mal, et la dimension d’oubli recouvrant…

H, histoire hantée, par Irène Jonas, photographe

 © Irène Jonas – agence révélateur La matière des images d’Irène Jonas, tirages noir et blanc rehaussés à la peinture à l’huile, est particulièrement troublante, comme si le passé n’était pas définitivement fixé, et qu’il pouvait encore parvenir jusque nous par un travail sur la substance même des rectangles de papier en ayant arrêté le…

Dieu est mort, ses créatures grimacent, par Eva Aeppli, plasticienne

On ne les cherche pas, mais ils arrivent, les petits êtres, les drôles de visages, les grimaces. Ils naissent spontanément du pli d’une feuille tombée sur le chemin, du nœud d’un arbre, d’un nuage aperçu soudain sous un certain angle. Voici des formes nécessitant d’être tracées, inventées, découvertes, dans le miroir de la salle de…

Dessiner le silence, apprivoiser le noir, par Anne Gorouben, artiste

J’ai découvert le travail graphique d’Anne Gorouben grâce à Léa Veinstein, ayant choisi pour l’illustration de couverture de l’édition de sa thèse, Les philosophes lisent Kafka, Benjamin, Arendt, Anders, Adorno (Editions de la Maison des sciences de l’homme, 2019), un pastel sec sur carton intitulé Berlin W. Emu par la profondeur de silence et de…

Sans se cacher, une mémoire familiale, par Léa Veinstein, écrivain

« Je n’écris pas un livre tombeau, ni même l’histoire d’un arrière-grand-père que je n’ai pas eu – mais l’histoire de la découverte d’un prénom. » Premier livre de Léa Veinstein, Isaac est un livre de réappropriation d’une histoire familiale occultée correspondant à un impensé : comment son arrière-grand-père rabbin a-t-il pu continuer à exercer…