Istanbul, la marche, la mélancolie, le peuple, par Thierry Clech, photographe

©Thierry Clech Photographe d’atmosphères et de hautes solitudes, Thierry Clech, dont j’ai déjà chroniqué le livre paru chez Kehrer Verlag en 2020, Indian Light (article du 29 mars 2021), est un artiste travaillant uniquement au noir & blanc argentique. De 2003 à 2019, ses pas l’ont mené à plusieurs reprises dans la capitale politique et…

Transanatolia, géographie du panturquisme, par Mathias Depardon, photographe

Après Güle Güle, de Jean-Marc Caimi et Valentina Piccinni (2020), André Frère Editions approfondit son tropisme turc avec le superbe Transanatolia, de Mathias Depardon, réflexion en images sur les frontières de la Turquie et la notion de panturquisme. Ayant vécu cinq années à Istanbul, avant d’être expulsé, après plusieurs semaines d’emprisonnement, en juin 2017 par…

A l’Est de nulle part, par Fabio Ponzio, photographe

« Le personnel des administrations, les manières et les visages des concierges jusqu’à ceux des directeurs, tous me regardaient comme des paysans parvenus. La police, les services secrets, les fonctionnaires du parti avaient beau être grossiers et contents d’eux, c’étaient encore à moitié des paysans. A force de les dresser, on ne leur avait guère enlevé…

As in film, so in life, Ali Kazma par Barbara Polla, galeriste, écrivain

© Ali Kazma Né à Istanbul en 1971, Ali Kazma produit une œuvre principalement vidéographique s’intéressant aux processus d’anthropogénèse par le travail de la main, de l’outil, de l’intelligence pratique. En plus de soixante films courts, l’artiste a constitué une sorte de vidéothèque mondiale concernant l’intelligence manuelle, la relation établie par l’être humain avec son…

Ne surtout pas changer, par Ogulcan Arslan, photographe turc

© Ogulcan Arslan Quatrième volume – après les livres de Elton Gllava, Michele Palazzi et Ilias Georgiadis, tous présentés dans L’Intervalle -, de la collection Terra chez Origini edizioni à Livourne (Italie) & Leporello (Rome) qui en comportera cinq, All the rivers flow in the nuthouse, de Ogulcan Arslan est une nouvelle façon, radicale, punk…

güle güle, ça va toi ? de Jean-Marc Caimi et Valentina Piccinni, photographe

güle güle fait partie de ces livres qui m’enchantent immédiatement : un titre drôle et énigmatique, une maquette simple et pourtant arty, des images directes, parfois à la limite du mauvais goût ou du ratage, une sensation de vie immédiate. Pas un livre-mausolée, un livre-respiration. C’est un voyage à Istanbul tel que ne le font…

Grande Hongrie, pays de barbelés, par Patrick Galbats, photographe

  Au cœur de l’Europe, la Hongrie met en œuvre depuis une bonne vingtaine d’années une politique nationaliste, d’autant plus virulente que la crise migratoire, née notamment du chaos au Moyen-Orient, touche ses frontières. Atteinte de fièvre obsidionale, la si désirable Europe en oublie les antiques lois de l’hospitalité qui font la noblesse des peuples….

PAY HER, ce que le genre fait à l’image, par Mimiko Türkkan, photographe

Je me garderais bien de faire des pronostics et analyses hâtives des tendances photographiques à Paris Photo, mais, je sais que, loin du tumulte, rue de Rivoli, une artiste de grand talent, Mimiko Türkkan, invitée par la galeriste et commissaire d’exposition Barbara Polla, montrait son travail dans le Off. D’origine turque, née en 1984, Mimiko…

Fissures, failles, frontières, une Europe barricadée, par Carlos Spottorno et Guillermo Abril

« Le temps passe très lentement. C’est comme l’un des cercles de l’enfer, auquel nul ne peut échapper. » La Fissure, de Carlos Spottorno, photographe, et Guillermo Abril, journaliste, est, sous forme de bande dessinée élaborée à partir de photographies traitées chromatiquement, un témoignage important sur l’identité européenne à l’heure de la crise migratoire internationale. Ayant puisé…

Chypre et les désastres de la guerre, par Monique Deregibus, photographe

A Chypre, Monique Deregibus a rencontré l’absurde d’un conflit territorial commencé il y a plusieurs décennies, affectant aussi bien les hommes que l’entièreté du visible. A Chypre, où toute prise d’images est suspectée de servir les intérêts des puissances étrangères, ou des ennemis séculaires, Monique Deregibus a fait fi de l’interdiction de photographier. Son troisième livre…

Conserver, exposer, transmettre, par Ali Kazma, plasticien, vidéaste

  « Pour moi, la création est davantage une conversation qu’une bataille. » Pour qui aurait eu le malheur de rater au Jeu de Paume l’exposition Ali Kazma, ayant eu lieu du 17 octobre 2017 au 21 janvier 2018, une séance de rattrapage est possible en consultant le livre conçu par l’institution parisienne et les éditions Filigranes,…

Les saints cavaliers de l’Eglise d’Orient, crucifiée, par Tania Velmans, historienne de l’art

« Le langage plastique de la vaste aire d’influence byzantine adopte en réalité deux règles iconographiques apparentées :  celle de Constantinople, à laquelle les Slaves, christianisés par les Grecs, demeurent fidèles, et celle des chrétiens orientaux, qui cherchaient d’autant plus ardemment l’autonomie religieuse et artistique que la plupart d’entre eux ne l’ont pas ou peu connu dans…