Des hommes, une petite fille, l’exil, par Romain Laurendeau, photographe

Les portraits de Taswira, livre de Romain Laurendeau publié chez Photopaper, sont remarquables. Des visages très noirs légèrement éclairés sur un fond noir. Des hommes de tous âges, et une petite fille. Des pupilles qui brillent, indiquent la vie, dans des visages immobiles, graves, de dimension tragique. En swahili, langue véhiculaire en Ouganda, au Rwanda,…

La peinture et le mal, par Adrian Ghenie, peintre, et Yannick Haenel, écrivain

  « Il arrivera, plus tard, que Ghenie fasse exploser sa palette, et qu’elle se mette à gicler de toutes les couleurs comme un soleil mutant. » La société est folle, malade, infernale. Les démons peuplent les rues, ou les salons feutrés, occupent des places importantes dans les cabinets ministériels, les conseils d’administration, les maisons…

Mayflies, livre orphique, par Dimitra Dede, photographe

Voici l’un des plus beaux livres du monde, une plongée en apnée dans le ventre d’une femme, une traversée archéopoétique du Royaume des Ombres d’une impressionnante sensibilité. Il s’agit de Mayflies de la photographe grecque vivant à Londres Dimitra Dede, soit de ces insectes éphémères associés au plancton aérien. Dans le monde flottant des images…

Dies Irae, par Theo Elias, photographe

Ce livre intitulé Smoke pourrait être le rêve d’une cigarette. Un rêve tourmenté habité de visages graves et de paysages inentamés, grandioses, intimidants. Les images rassemblées par le Suédois Theo Elias sont splendides, glacées, solitaires, et de feu intérieur. La matière est sensuelle, âpre, frappée du sceau de la mélancolie. On s’embrasse, on s’étreint, on…

Le Greco, égaré absolu, par Jean-Paul Marcheschi, peintre et essayiste

« L’essentiel est de faire durer le désir dont le but nous est souvent obscur. » Dominikos Thetokopoulos, dit Le Gréco, est une bizarrerie dans l’histoire de l’art. Peintre que nul n’attendait – car la société se croit toujours seule -, né à Candie en Crète (possession vénitienne) en 1541, mort à Tolède en 1614,…

Le portrait, un art burlesque, par Masahisa Fukase, photographe

On s’amuse beaucoup dans la famille de Masahisa Fukase. On s’amuse, mais avec méthode, dans la conscience que le rire partagé est un aimant bien plus puissant que les idées ou les conversations du dimanche. Family est le dernier livre de Fukase (1934-2012) comprenant trente-et-un portraits de sa famille pris entre 1974 et 1990 dans…

La terre se meurt, la terre est morte, par Jean Clair, écrivain

« Je suis entré dans la saison du saisissement, qui est la saison du dessaisissement. Séparé de ce que je croyais être moi et qui me donnait contenance et chaleur. Désemparé, sans rempart. » On peut s’alarmer et s’agacer de l’antienne de la disparition progressive des « racines judéo-chrétiennes de la France » et de…

Elégie pour Natalya, par Pauline Hisbacq, photographe

Photographe très sensible à la période de l’adolescence, Pauline Hisbacq construit son œuvre dans la fascination de ce que représente cet âge intermédiaire, ce hors-temps peut-être. En 2016 paraissait chez September Books, Natalya, livre reprenant des images issues de retransmissions télévisées des Jeux Olympiques de Moscou en 1980, montrant la jeune gymnaste soviétique Natalya Shaposhnikova…

Chemins de nuit et de lumière, par Jehsong Baak, photographe

  Que se passe-t-il pour qu’un photographe tel que Jehsong Baak, dont on perçoit immédiatement la puissance visuelle et la radicalité de la quête intime, ne soit pas plus souvent exposé, édité, cité, alors que tant de travaux mineurs occupent les cimaises et les esprits ? Paris Photo l’a célébré en 2011, parfait, mais depuis…