L’extravagante beauté du Deep South, et le mal, par Sally Mann, photographe

On connaît essentiellement Sally Mann pour son livre sublime Immediate Family paru en 1992, dans lequel la photographe américaine née en 1951 dévoilait sans fausse pudeur sa vie de famille, et le corps nu de ses enfants, entre innocence et approche intuitive de la sexualité. Une ferme de cent soixante hectares, une rivière, des arbres…

Une sensation de Deep South, par Marina Cox, photographe

Agonizing Summer est un livre que MACK à Londres aurait pu ajouter à son catalogue, mais c’est à Bruxelles, encore pour quelques temps centre du monde civilisé, que Joël Van Audenhaege (ARP2 Publishing) et la Box Galerie l’ont publié. Couverture carrée noire dont la matière rappelle celle d’une peau de serpent, Bessie Smith chante, la…

Frenchtown, ville ouverte, par Jean-Christophe Béchet, photographe

Invité par le festival « L’œil Urbain », Jean-Christophe Béchet a produit un livre de grande beauté, très américain dans son approche de l’espace et des couleurs, sur l’identité poétique de Corbeil-Essonnes. Frenchtown est ainsi un livre – et une exposition éponyme – d’atmosphère proche du polar, mais aussi des territoires urbains tels qu’apparaissant dans…

Les premières fois de l’étrange et merveilleuse Véronique Bergen

La première fois cette année que j’ai lu l’étrange et merveilleuse Véronique Bergen, c’était dans le volume Nu debout, 1961 publié par les éditions Edwarda (2017), pour sa méditation consacrée à Marilyn Monroe apparaissant sur une photographie de tournage de The Misfits (John Huston, 1961), ouvrage collectif proposant les textes de William Faulkner, Jean-Paul Enthoven,…

La possibilité de l’ataraxie, par Nolwenn Brod, photographe

Tout part chez la photographe Nolwenn Brod d’une volonté d’explorer la dimension de la rencontre, qu’elle soit d’ordre immédiatement familiale/intime, ou qu’elle prenne des chemins plus inattendus. Sa recherche est de l’ordre d’une volonté d’unifier ce qui semble apparaître d’abord comme une antinomie, vivants et non-vivants, affects positifs et négatifs, mondes du dehors et du…

Des arbres étranges et nus, les épiphanies tristes de Marilyn Monroe

Elle riait encore pour ne pas cesser de pleurer. Quand Marylin pleure dans le désert du Nevada, ses larmes forment immédiatement des petits tas de cailloux. Ce sont des mausolées pour des enfants mort-nés. Marilyn Monroe avait un besoin d’amour si grand qu’aucun amant ne put la consoler. Qui comprit le malheur de la fleur…

Tempus fugit, tempus jouit, ou l’œuvre carnavalesque de Roland Sénéca

On n’attrape pas l’Indien Sénéca, graveur pariétal de son état, comme on attrape des mustangs dans un film de John Huston. Parce que ce diable d’homme fuit de partout, et ne cesse d’échapper à toute tentative de réduction. Vous l’avez compris, la servitude volontaire n’est pas pour lui.   Homme fontaine, comme il y a…

Je suis le roi du bois, le Zeus, le criminel, par la photographe Anne-Lise Broyer

Anne-Lise Broyer pratique l’acte photographique comme un dessaisissement, une tentative d’éblouissement et de perte. La dramatisation des instants participe chez elle d’une poétique de la voyance, d’une volonté d’opérer une sorte d’archéologie du présent permettant de relier espaces et temps dissemblables, pourtant profondément unis. Passant par la littérature et l’érudition pour interroger notre façon d’être…

Edwarda, la beauté sereine d’une comtesse aux pieds nus

Edwarda était une jeune fille habillée de gaze, c’est désormais une comtesse aux pieds nus. Edwarda est une revue toujours aussi désirable, mais autrement. L’érotisme était sa manière première, avant que ne s’émancipent les phrases de la seule attraction des corps et de l’aimantation des regards. Si son douzième numéro, au sous-titre très inspirant, « Débuts…

Antebellum, ou le Sud profond, par le photographe errant Gilles Mora

Gilles Mora, historien de l’art, spécialiste de la photographie, directeur artistique du Pavillon populaire de Montpellier, éditeur, guitariste de rock, est aussi un amoureux des Etats-Unis, de son histoire, de sa musique et de sa littérature. Arrivé en Louisiane en 1972 pour enseigner le français dans la petite ville de Jena – et échapper au…