Les folies vénitiennes de Marcelin Pleynet

                                                                      © Gerard Rondeau Il faut imaginer le dernier livre de Marcelin Pleynet, Le retour (roman), comme une amphore contenant un vin doux, et dont l’auteur aurait malicieusement pris plaisir à casser les bras. Ponts rompus, vous voici sur une île parmi les dieux et les éphémères. L’argument tient en quelques mots, aucun bavardage : un…

C’est en écrivant que je me déshabille

                                                                         ©Melina Jaouen Les rapports du peintre et de son modèle sont un grand sujet de fantasmes. On suppose des liens troubles, des pensées secrètes, des picotements d’excitation quand le corps s’exhibe. Oui, peut-être, mais lorsque l’on pose plusieurs heures par semaine, par jour, l’imagination désirante laisse la place au professionnalisme. On peut lire pour…

Ut pictura poesis

On n’attendait pas forcément le photographe Jeff Wall du côté du petit format, quand ce sont les images-tableaux, très sophistiquées, saturées de références à l’histoire de l’art, et les lightboxes (caissons lumineux) qui ont imposé le nom du maître de Vancouver. Depuis 1970, Jeff Wall appréhende le monde comme s’il s’agissait d’un théâtre d’images, s’inspirant…

Bourrage de crâne et mutilations de masse

En nos temps insécuritaires, L’arme à l’œil, essai sur les violences d’Etat et la militarisation de la police, est un livre indispensable. Très bien écrit, parfaitement documenté, précis, L’arme à l’œil (excellent titre), de Pierre Douillard-Lefevre, est un ouvrage qu’il faut faire connaître autour de vous, que vous soyez rompu aux manifestations – souvent violentes…

I’ll be your mirror

Ce qui rend si émouvantes les grandes présences artistiques, c’est qu’elles relèvent presque toujours de l’anomalie : quelqu’un se dresse face à nous/la société, en mots, en voix, en sons, en gestes, en traits ou en images, qui ne devrait pas être là. Lou Reed, leader d’un groupe aussi mythique qu’éphémère, The Velvet Underground (cinq années…

L’édition à bras-le-corps

Lors d’entretiens menés avec la documentariste Karin Berger, Ceija Stojka (1933-2013), née en Autriche dans une famille de marchands de chevaux rom, déportée avec sa famille dans plusieurs camps de concentration, relate quatre mois passés à Bergen-Belsen début 1945, et les semaines qui ont suivi la libération du camp (environ soixante mille survivants, près de…

Ukraine cette inconnue

Sur la couverture cartonnée, une femme nue, couverte de boue et d’or, marche dans ce qui ressemble à un désert de rocailles, ou le lit d’un fleuve, ou un territoire sublunaire. On ne sait rien, et les minces indices que nous parvenons à distinguer troublent la perception. Créature mythologique, rescapée des abysses, cette entité femelle…

La c/douleur des extases

Extrêmes et lumineux n’est pas un recueil de poèmes, mais assurément un livre de poète, texte à performer autant qu’à lire. Composé de blocs de paragraphes enchaînés selon un habile dispositif en enjambements (mots coupés en leur milieu), le premier roman de Christophe Manon semble emporté par un flux verbal charriant souvenirs d’allure autobiographique et…

Alexandra David-Néel, la transmission du souffle

Chanteuse lyrique, écrivain, exploratrice, Alexandra David-Néel semble avoir vécu plusieurs vies. De famille communarde, sensible aux idées anarchistes et à l’ésotérisme, féministe, spécialiste du bouddhisme, première Européenne à entrer dans Lhassa en 1924 – elle s’était déguisée en tibétaine –  les visages d’Alexandra David-Néel sont nombreux. Sa connaissance intime de l’Orient et ses capacités de…

Ces morts qui peuplent nos corps

Qui est à la recherche de paroles et d’images de réveil connaît peut-être l’œuvre du cinéaste et poète radical Sylvain George, programmé dans les meilleurs festivals nationaux ou internationaux consacrés au documentaire. Films d’une beauté renversante ancrés dans des situations précisément travaillées, les œuvres de Sylvain George, héritier de Pasolini et de l’avant-garde cinématographique, cherchent…

Les dessous poético-intimes de la photographie

Ce sont de précieux petits livres édités en fac-similés, conçus comme des laboratoires de formes poétiques. Ce sont des carnets photographiques, soient toutes ces phrases notées à la volée, ces essais de cadrages, ces traits rouges sur les planches contact, ces croquis, ces notes d’intention, ces images tremblées qu’on ne montre pas d’habitude, ces morceaux…

Toi aussi, tu as des armes

C’est avec Chroniques de la citadelle d’exil (lettre de prison, Gallimard, 1983) que j’ai découvert la voix d’Abdellatif Laâbi. J’entrais à l’université, et commençais à prendre conscience, après avoir lu Notre ami le roi, de Gilles Perrault (1990), de la nature profondément criminelle du régime du roi du Maroc, Hassan II. Créateur de la revue…