Fertilité de Carlo Zinelli, figure majeure de l’art brut italien

FULLZIC003cropped

« Tous avancent. Décidés. Imperturbables. Inébranlables. Comme une longue mélopée, de feuille en feuille, ils se dirigent majoritairement – les exceptions toujours ! – vers la gauche. Comme aspirés par une force extérieure à l’espace peint, un pouvoir d’attraction invisible mais hypnotisant. »

Connaissez-vous Carlo Zinelli (1916-1974), figure majeure de l’art brut italien, interné en 1947 pour schizophrénie paranoïaque à l’Hôpital San Giacomo alla Tomba, à Vérone ?

Avez-vous vu ses cohortes de personnages marchant vers la gauche – près de trois mille feuilles ?

CZ_AH_3-1

L’avez-vous reconnu dans la collection de Jean Dubuffet conservée à Lausanne ?

Avez-vous compris l’épopée obstinée de ses petits êtres humains et animalcules à la tête trouée ?

Irez-vous visiter la fondation portant son nom à San Giovanni Lupatoto, en Vénétie ?

403565506860437ca2199204f992f69d

Ne vous souvenez-vous pas de la Biennale de Venise de 2013 où il fut plusieurs fois exposé ?

Pour mieux comprendre et connaître cet artiste singulier, une monographie est aujourd’hui disponible en français, rédigée par l’historienne de l’art et journaliste Florence Millioud Henriques pour les éditions suisses Ides et Calendes.

Carlo Zinelli, ce sont des graffitis, mais surtout de très nombreux dessins à la gouache et au crayon, une frénésie de création ininterrompue pendant près de trente ans.

1-1-e1553083115227

Avant d’être interné, Zinelli fut chasseur alpin, peut-être bien trop sensible pour le métier des armes.

A l’hôpital, on le décrit comme asocial, agressif, intranquille, mais il y a la rencontre du jeune psychiatre Vittorino Andreoli, qui donne un sens à une destinée bloquée en lui ouvrant les portes de son atelier d’art thérapie.

« Sans aucune esquisse préalable », Zinelli parvient à l’équilibre sur la feuille, les plans se superposant dans un dialogue très fluide.

635ec14b1e8298bd8111094975c0be85.jpg

Il y a dans son vocabulaire graphique la vision d’un livre des morts nourri des images de l’Egypte ancienne et l’Antiquité grecque, l’organisation des traces et des personnages sur le papier étant de l’ordre d’un désenvoûtement.

Ses êtres fantasmés ont le regard jeté dans l’inconnaissable, dans le lointain d’un passé étrange menant à des barques sacrées.

Prisonnier de lui-même, Carlo Zinelli a trouvé la liberté dans un dessin fondateur de monde, riche, exubérant, ordonné.

Zinelli_8b

« Carlo Zinelli, écrit Florence Millioud Henriques, ne densifie pas pour remplir et sûrement pas pour combler le vide, il procède en bâtisseur. Lorsqu’un personnage flotte à l’horizontale au-dessus d’une foule dessinée verticalement, lorsque certains rapetissent au milieu de géants élancés, lorsque d’autres encore épousent opportunément une courbe ou l’espace disponible, ce n’est jamais parce qu’ils risquent de sortir du cadre ou parce qu’ils sont étouffés par manque de place. »

Nous sommes avec l’artiste au cœur d’un monde premier, originel, dans un champ d’énergie se confondant avec le volcan matriciel.

th

Il y a chez lui de la sérialité, du compulsif, de l’obstination à explorer les territoires étonnants d’une vie psychique palpitant aux lisières de la mort, sublimant par des scènes de sexe de nature souvent brutale une libido sans emploi dans la monotonie des jours de l’institution.

Carlo Zinelli, acrobate génial du trait, était probablement très fou, et surtout expressionniste inépuisable.

Zinelli_web_qpe1638a

Florence Millioud Henriques, Carlo Zinelli, Editions Ides et Calendes, 2019, 120 pages – 40 illustrations en couleurs

Editions Ides et Calendes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s