Flaubert et Du Camp en Egypte, par Sylvain Venayre, historien

Maxime Du Camp « Le bazar des esclaves, écrit du Caire le 2 décembre 1849 Gustave Flaubert à sa mère Caroline, a eu nos premières visites. Il faut voir là le mépris qu’on a pour la chair humaine. Le socialisme n’est pas prêt de régner en Egypte. » J’aime beaucoup la collection de poche intitulée Format Passeport…

De la photographie comme art, par Gustave Le Gray, précurseur

Au début du Second Empire, Gustave Le Gray (1820-1884), plus jeune de quelques années que Nicéphore Niépce et Louis Daguerre, connaît un succès exceptionnel, avant de devoir quitter la France en 1859 pour l’Egypte, sous le poids des dettes. Inventeur de procédés remarquables (notamment le collodion sur verre et le négatif sur papier ciré sec),…

Un charme familial, par Rima Samman, réalisatrice

© Rima Samman courtesy Galerie 127 Cinéaste d’origine libanaise, auteure notamment en 2009 du film Venise n’est pas Mexico, Rima Samman a reçu en héritage des photographies, des albums de famille.  A chaque nouveau voyage dans son pays natal, ses proches lui transmettaient des visages, des histoires lapidaires, une mémoire. © Rima Samman courtesy Galerie…

Simone Weil, gaulliste, chrétienne, mystique

La parution de textes méconnus, inconnus, inédits de Simone Weil est toujours un événement. Le volume V, premier tome, de ses œuvres complètes, paru cet automne chez Gallimard, est une édition remarquable de ses Ecrits de New York et de Londres, rédigés entre 1942 et 1943, alors que s’élabore le maître livre, L’Enracinement (tome 2)….

Les destinerrances du photographe Bernard Plossu

« Bernard Plossu est un homme tellurique en quête d’une abolition de toute séparation avec le monde, dans la nostalgie des rochers, de la terre, des rivières, de la mer. La photographie est une tentative de reconquête de cet univers perdu, des retrouvailles avec ceux qui se pressent. Sentiment d’appartenance aux mouvements du monde. »…

Fertilité de Carlo Zinelli, figure majeure de l’art brut italien

« Tous avancent. Décidés. Imperturbables. Inébranlables. Comme une longue mélopée, de feuille en feuille, ils se dirigent majoritairement – les exceptions toujours ! – vers la gauche. Comme aspirés par une force extérieure à l’espace peint, un pouvoir d’attraction invisible mais hypnotisant. » Connaissez-vous Carlo Zinelli (1916-1974), figure majeure de l’art brut italien, interné en…

L’énigme et la beauté du temps arrêté, par Denis Roche, photographe

« Quand vous prenez une photo, quoi que vous fassiez, elle est remplie immédiatement, complètement. Vous ne pouvez pas soustraire le sujet à son environnement plein cadre. Vous ne pouvez rien y faire. Ce fait-là, j’ai besoin de le dire dans mes photos. Je ne suis pas un photographe de la décantation, plutôt de la sédimentation »…

D’une Belgique carnavalesque et mélancolique, par le photographe Harry Gruyaert

Roots est un des best-sellers du photographe belge cosmopolite (Maroc, Inde, Japon…) Harry Gruyaert, publié une première fois en 2012, vite épuisé, et réédité aujourd’hui par Xavier Barral accompagné de vingt-et-une images inédites. Roots est un blues belge, soit un voyage, du noir & blanc à la couleur, aux sources d’une mélancolie teintée d’un humour…

Les saints cavaliers de l’Eglise d’Orient, crucifiée, par Tania Velmans, historienne de l’art

« Le langage plastique de la vaste aire d’influence byzantine adopte en réalité deux règles iconographiques apparentées :  celle de Constantinople, à laquelle les Slaves, christianisés par les Grecs, demeurent fidèles, et celle des chrétiens orientaux, qui cherchaient d’autant plus ardemment l’autonomie religieuse et artistique que la plupart d’entre eux ne l’ont pas ou peu connu dans…