Eve, la jeune fille et la vie, par Thomas Klotz, photographe

Eve4-Thomas Klotz-Eyd

© Thomas Klotz

« Ça paraît simple, mais ça parle de présence dans les lieux, donc une poésie de l’attente, mais attente de quoi ? »

C’est ainsi que Bernard Plossu ouvre par un texte le très beau livre que Thomas Klotz, auteur de Northscape (EYD, 2019 – présenté dans L’Intervalle), consacre à sa fille, prénommée Eve.

La lumière tombe parfaitement sur le visage et la robe de la petite fille contemplée par son père.

Eve7-Thomas Klotz-Eyd

© Thomas Klotz

Voici une future star, une héroïne à la Godard époque Pierrot le fou (1965), ou une nouvelle Maria Schneider, ou un visage féminin dans un film de Wong Kar-Wai, par exemple Chungking Express (1994).  

Mais, plutôt que L’Eve future, voici tout simplement Eve, cherchant son chemin dans le labyrinthe des jours.

L’école, la garderie, les jeux, les murs couleur colibri.

Eve5-Thomas Klotz-Eyd

© Thomas Klotz

Le regard franc de l’enfant et la traversée de la nuit qui vient.

Eve est un conte fantastique, peuplé de monstres et de signes étranges.

C’est un livre silencieux, très doux, un peu stupéfait aussi à l’heure où le goûter d’anniversaire se transforme en rendez-vous d’aliens.

Eve3-Thomas Klotz-Eyd

© Thomas Klotz

Où est l’endroit ? où est l’envers ? où est la sortie ?

Eve rêve.

Des couloirs, des corridors, des parkings, des angles aigus, des néons : le monde d’aujourd’hui.

Des couleurs primaires, des boules à facettes dans la tête, une fête un peu triste.

Eve2-Thomas Klotz-Eyd

© Thomas Klotz

La solitude est un abri, dont il faut pouvoir aussi s’arracher, comme on retire un corset.  

Que pense la petite fille dont le prénom est un palindrome ?

Que ressent-elle lorsque son doigt appuie sur la gâchette d’un pistolet à bouchon ?

Un tag : « I kill you with my miaou »

Eve9-Thomas Klotz-Eyd

© Thomas Klotz

Comment comprendre cela ? Les adultes sont encore plus dingues que moi.

Leçon de piano.

Leçon de catéchisme.

Leçon de la rue.

Leçon du nombril à l’air.

Leçon du pied écorché.

Eve11-Thomas Klotz-Eyd

© Thomas Klotz

Leçon des vignes bien taillées.

La vie est un Rubik’s cube infaisable.

« Son regard bouleverse, écrit Sophie Letourneur, elle ressent tout, elle ne se cache pas, et ne ment pas. »

Un père regarde sa fille, regarde le monde dans lequel elle évolue, ne conclut rien, ne réduit rien.

Eve10-Thomas Klotz-Eyd

© Thomas Klotz

Eve possède un sous-titre, La montagne et la jeune fille, comme un lied schubertien.

Le son d’un digicode activé par une petite main à l’entrée d’un immeuble.

L’enfant a grandi, qui est désormais une adolescente, un livre a passé.

Un livre à garder, comme un fil d’Ariane alors que le temps est une spirale de métamorphoses.

31321

Thomas Klotz, Eve, la montagne et la jeune fille, conception graphique Ilanit Illouz, textes (français/anglais) de Bernard Plossu et Sophie Letourneur, traduction Darrell Wilkins, EYD, 2021, 116 pages – 500 exemplaires

Se procurer Eve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s