Livres de désolation, par Gérard Berréby, poète, éditeur, plasticien

Poète et responsable des éditions Allia, Gérard Berréby est aussi un plasticien, dont les œuvres circulent de plus en plus, à Marseille, en Belgique, en Italie. Son dernier projet, Libri Feriti, s’inscrivant à Venise dans une exposition collective intitulée Looking for Utopia, questionne, à partir de livres blessés, déchirés, brûlés, la place des œuvres littéraires…

Lolita, femme fatale, par Guillaume de Sardes, photographe, écrivain

Essayiste (Nijinski. Sa vie, son geste, sa pensée, 2006) romancier (Le Nil est froid, 2009, Le Dédain, 2012, L’Eden la nuit, 2017), Guillaume de Sardes se situe aussi dans la tradition française des écrivains-photographes. Pour sa dernière programmation, Jean-Luc Monterosso lui offre le bel espace de la MEP (Maison Européenne de la Photographie, Paris) afin…

L’étrange bonheur de nager, Yannick Haenel, une saison au Fresnoy

Engagé à suivre pour une année le travail des étudiants du Fresnoy, Studio national des arts contemporains (Tourcoing), Yannick Haenel a fait, au moment de dire ce qu’il avait vu, compris, partagé, bien plus que le texte qu’on lui demandait (l’exposition est imaginée par Jean de Loisy), mais un livre, un texte d’écrivain. Le titre…

Dora Maar, la femme qui se souvient, par Stéphan Lévy-Kuentz

« Nom d’artiste, Dora Maar. Altière, sensuelle, révolutionnaire. Beauté classique aux yeux verts, cheveux d’un noir profond. Femme de tête et tête à chapeaux. Sa forte personnalité fascine Saint-Germain-des-Prés et elle le sait. » Des cinq inspiratrices majeures de la vie de Pablo Picasso, Dora Maar, née Henriette Theodora Markovitch (1907-1997), fut La femme qui pleure, celle…

Un cinéaste au Lac de Némi, entretien avec Yannick Haenel (3/8)

Romancier, essayiste, critique, cofondateur de la revue Ligne de Risque, Yannick Haenel est aussi depuis peu cinéaste. Pensant l’écriture comme une façon de déborder l’espace de la page, il était naturel que son amour du cinéma, et du corps des nymphes qui souvent y trouvent refuge, devienne expérience de réalisation. Nous poursuivons ici un dialogue…

La Méditerranée, espace photosensible, par Guillaume de Sardes, commissaire d’exposition

Guillaume de Sardes est écrivain (L’Eden la nuit), photographe (Retours à Beyrouth) et commissaire de l’édition actuelle du festival Photomed consacré à la photographie méditerranéenne, exposant dans différent lieux d’art de Marseille de nombreux auteurs, pour la plupart jeunes. J’ai souhaité l’interroger pour L’Intervalle sur les principes d’orientation du vaste cycle d’expositions qu’il a imaginé,…