Langon, une civilisation, par Vincent Malassis, photographe

©Vincent Malassis / Editions Autonomes Lorsque le Festival Bordures de Langon (Ille-et-Vilaine) l’invite en résidence, Vincent Malassis s’installe vraiment. Pas question pour lui de passer uniquement quelques jours rapides à photographier les lieux et les habitants, non, il doit y séjourner longtemps, y retourner sans cesse, créer des liens, et peut-être alors appuyer sur le…

Pierre Drieu La Rochelle, pages inédites

« Je me demandais, écrit Chateaubriand, si les ossements n’ont point des modes de vie qu’on ignore, s’il n’est pas d’existences de néant, des pensées de poussière. » Depuis son adolescence, Drieu La Rochelle n’a cessé d’écrire, publiant notamment en 1931 le magnifique Feu follet – à quand l’inscription de ce livre au programme des lycéens passant…

Quando la casa brucia, par Giorgio Agamben, philosophe

L’incendie de la Chambre des Lords à Londres, 1835, Turner « Il peut arriver que la vie disparaisse sur Terre, que plus aucune mémoire ne demeure de ce qui a été fait, ni du bien, ni du mal. Mais toi, continue comme avant ; il est trop tard pour changer, il n’y a plus de temps. » Premier…

Ouvrir le crâne, par Thibault Tourmente, artiste visuel

© Thibault Tourmente Que voit votre cerveau que vous ne voyez pas ? Avec quelles données vous permet-il de vous repérer dans l’espace et le temps ? Comment construit-il des continuités ? Comment se fait-il que nous ne chancelions pas à chaque instant ? Le dernier fanzine de Thibault Tourmente, Aliments pour la mémoire, interroge des formes, des statues…

Roman, culture et société, par Claudio Magris et Mario Vargas Llosa, écrivains

« Victor Hugo, écrit Claudio Magris, pouvait utiliser la même langue, le même style, la même écriture dans ses romans et dans ses pamphlets contre Napoléon III. Kafka, lui, n’aurait pas pu utiliser l’écriture et le style de La Métamorphose dans une intervention politique, par exemple pour défendre les mineurs de Silésie. » Texte né d’une rencontre,…

Derrière un Vittel-menthe, par Didier Blonde, écrivain

« Il m’arrive, parfois, à peine entré, de ressortir. Non, je le vois bien, ici, n’est pas mon genre, pas de place qui me convienne, trop de bruit, de lumière, de musique, de télévision, de soliloques au téléphone, je ne m’y reconnais pas, aucun visage qui me retienne, un coup d’œil m’a suffi, allons voir…

L’art pariétal d’Eric Pillot, photographe

Photographiant des murs pour la série Parois, Eric Pillot crée les conditions de révélation d’un espace mental plus qu’immédiatement concret, se rapprochant par sa fascination pour les surfaces dessinées, colorées, abîmées, effacées, grattées, d’un goût profond pour les premiers hommes et les processus d’hominisation par le geste gravé, créateur de monde. L’effort de civilisation se…

La littérature à chaque ligne, Au cœur des ténèbres, de Joseph Conrad

Dans la préface de son premier récit maritime publié en 1897, Le nègre du Narcisse, Joseph Conrad écrit superbement : « Toute œuvre littéraire qui aspire, si humblement soit-il, à la qualité artistique doit justifier son existence à chaque ligne. Et l’art lui-même peut se définir comme la tentative d’un esprit résolu pour rendre le…

L’âge de l’anexcitation, par Laurent de Sutter, écrivain et juriste

« Essai de critique immanente de la métaphysique de l’être, en tant que l’être est une catégorie de police », L’âge de l’anesthésie de l’écrivain et juriste Laurent de Sutter est un livre construit comme un dispositif de décadrage concernant l’utilisation de la chimie comme puissance d’asservissement et de dépression. Interrogeant la construction idéologique de notre rapport…