Le mythe Abd el-Kader, une exposition au Mucem

Portrait d’Abd el-Kader, par Etienne Carjat « Lui, le sultan né sous les palmes, / Le compagnon des lions roux, / Le hadji farouche aux yeux calmes, / L’émir pensif, féroce et doux. » (Victor Hugo, « Orientale », Les Châtiments, Jersey, 1852) On a fait de l’émir Abd el-Kader ibn Mahieddine (1808-1883), chef de guerre se battant contre…

Dans les ruines de l’Histoire, par Mathieu Pernot, photographe

Album de René Pernot, Syrie, 1926 © Mathieu Pernot « Parmi les motifs qui se sont imposés, il y a notamment celui des rideaux métalliques, qui ont constitué un sujet récurrent que j’ai décliné au fil du voyage. Destinés à fermer l’accès et cacher la vitrine, ils ont littéralement fondu à Mossoul lors des bombardements, ont…

Les cris des torturés, par Najah Albukai, dessinateur syrien

© Najah Albukai  « Une seule œuvre de Najah Albukai suffirait à ouvrir un procès pour condamner les criminels. Il faudrait en ce sens donner des cours aux tyrans. Première leçon : ne laissez jamais sortir de vos prisons les peintres vivants. Ecrasez-les sans attendre. » (Wajdi Mouawad) La publication an août 2018 dans le quotidien Libération de…

Québec et pays basque, un champ d’énergies premières, par Christophe Goussard, photographe

Christophe Goussard est un photographe dont l’imaginaire est guidé par la géographie et l’essence des fleuves, la Gironde, le Saint-Laurent, l’Adour. Son dernier livre chez Filigranes Editions, coécrit avec le photographe québécois Charles-Frédérick Ouellet, Entre fleuve et rivière, en témoigne une nouvelle fois. Christophe Goussard s’intéresse aux traces, à la mémoire que recèle un paysage,…

La Syrie, arche d’avenir, par le photographe Michel Eisenlohr

C’est un livre qui fait immédiatement un bien fou, parce que son regard est terriblement paisible et de pur accueil. Comme si Daech et la fureur iconoclaste n’avaient jamais existé. Palmyre, Alep, Damas, Images de Syrie, de Michel Eisenlohr est le fruit d’un voyage en Orient entrepris par le photographe en 2002, alors invité à…

La folie les cris les blessures la poésie, par Mathias Enard

Il y a chez Mathias Enard une réjouissante folie d’écritures, de langues, et de voyages, faisant de cet auteur primé (Goncourt 2015 pour Boussole) un explorateur des confins du monde et de l’esprit, bien plus qu’un salonnard. On sait le goût pour l’exotisme, l’orientalisme, les zones de tensions (Sarajevo, Damas, Tripoli) de cet auteur des…