La mélodie du bonheur, par Guillaume Geneste, photographe

« Chaque photographie réussie est une vraie victoire sur le temps qui passe, et je ne trouve de prolongation à l’apaisement éprouvé que dans la prise répétée, ce nécessaire recommencement. » Revoilà en saison 3 avec A bout de bras (Filigranes Editions), avant l’ultime Trop n’est même pas assez (2012-2016), Guillaume Geneste et sa petite…

La beauté de l’invisible, par Adina Ionescu-Muscel, photographe

C’est le genre d’ouvrage qui m’enchante, un livre d’artiste très confidentiel, un geste pour rien, pour tout, une petite boule de feu invisible. Il s’agit de Getting the extra beating heart of my chest, d’Adina Ionescu-Muscel. Il est de format carré comme un 45 tours et s’effeuille comme on cligne des paupières, ou bat les…

Attention, danger, Priape, par Nicolas Presl, auteur

Priape est un monstre, c’est entendu, mais quel monstre ! Monsieur, voudriez-vous bien éloigner de mon visage cet organe que je ne saurais contempler sans en être aveuglé ? Se pressent en masse autour de votre chaude fontaine l’assemblée des bêtes bêlantes, dévotes, idolâtres. Rien de plus normal puisque vous êtes chez les Grecs le superbe…

Gide et Malraux, une amitié capitale

« Les artistes ne viennent pas de leur enfance, mais de leur conflit avec des maturités étrangères. » (Les Voix du silence) Il faut toute la puissance d’une maison d’édition comme Gallimard pour publier, avec la fondation Catherine Gide, un livre aussi dense et richement illustré qu’André Gide, André Malraux, L’amitié à l’œuvre, 1922-1951, quand la curiosité…

La peinture métaphysique de Djamel Tatah

Les peintures de Djamel Tatah sont immédiatement reconnaissables : des personnages mélancoliques, songeurs ou soucieux, isolés sur des aplats de couleurs, des migrants stoïques étonnamment présents malgré leur allure de silhouettes découpées. Il y a en eux une insondable solitude, mais aussi toute la trame des drames contemporains – les millions de déplacés, de déportés, que…

La traversée de l’impossible, par Julien Magre, photographe

Je n’ai plus peur du noir est un livre impossible à propos de la mort d’une petite fille, Suzanne. Livre de deuil, de seuil, de mémoire et de reconstruction, cet ouvrage conçu avec la plus grande délicatesse est bien plus qu’un ensemble d’images, c’est un acte de vie considérable. La lumière, ténue d’abord, y apparaît…

Vérité des ruines, ruines de la vérité, par Muriel Pic

Ouvre l’œil, ne chante pas. (Hans Magnus Enzensberger) Ainsi s’ouvre le livre de Muriel Pic, Elégies documentaires, que les éditions Macula publient actuellement, dans une nouvelle collection dirigée par Jean-Christophe Bailly, « Opus incertum », ouverte au vertige de la multiplication technique des images, à la fiction, et à la prolifération des hypothèses interprétatives. Ouvrir l’œil et…