Le parti pris des paysages, par Beatrix von Conta, photographe

Glissement de terrain est un titre qui m’enchante, parce qu’il me fait penser à celui du film d’Alain Robbe-Grillet, Glissements progressifs du plaisir (1974), œuvre librement inspirée de La Sorcière de Jules Michelet (1862) mettant en scène une succession de décalages, rapprochant la réalité des fantasmes, et qu’il appartient au vocabulaire des géographes. Entre observation…

La photographie à hauteur de ventre, par Florence Chevallier

Dans l’ordre des fables, on connaissait L’arbre, le maire et la médiathèque d’Eric Rohmer (1993). Il y a maintenant la triade de la photographe Florence Chevallier, exposée jusqu’au 6 janvier au Centre d’Art Contemporain de Saint-Pierre de Varengeville près de Rouen (emblème de la politique de mécénat de la Matmut), Les Fleurs, le Chien et…

La photographie comme un tympan, par Charlotte Tanguy

On imagine davantage la street photography dans les rues de Chicago, New York et Detroit, qu’à Moscou, Saint-Pétersbourg et Novgorod, parce qu’on associe cette photographie incluse dans le flux de la vie à la modernité urbaine, que n’incarnent pas forcément dans notre imaginaire les villes russes. In a sense, bel ouvrage malicieux de Charlotte Tanguy…

Pour un autre monde possible, le Chiapas, Notre-Dame-des-Landes et Raoul Vaneigem

« Prolétaires de tous les pays, je n’ai rien à vous conseiller. » (Louis Scutenaire) Le titre du dernier livre de Raoul Vaneigem publié aux éditions Rivages a le mérite, comme souvent, d’être explicite, Contribution à l’émergence des territoires libérés de l’emprise étatique et marchande. Sous-titré « Réflexions sur l’autogestion de la vie quotidienne », l’auteur et philosophe belge…

Rio, la mort, le sexe, la drogue et Dieu, par João Pina, photographe

46750, titre du livre effrayant et admirable du photographe portugais João Pina (éditions Loco, 2018), c’est le nombre d’homicides ayant eu lieu dans la zone urbaine de Rio de Janeiro entre 2007 et 2016. Pendant ce temps, Rio embellissait ses façades, investissait dans des stades et équipements sportifs, accueillant en 2014 la Coupe du monde…

Eloge de la pudeur adolescente, par Sandra Rocha, photographe

Il y a quelque chose des jeunes femmes de  Marie Laurencin dans les visages et corps graciles des adolescentes dont Sandra Rocha fait le portrait dans un livre très récemment publié aux éditions Filigranes, Dérive des Baigneuses. Il y a quelque chose de Guillaume Apollinaire chez le punk agenouillé sur un ponton de rivière dans…

Still Life, ou le repos de la nature, par Frédérique Bretin, photographe

C’est un univers de seuils et d’horizons. Des routes de campagnes menant à des maisons presque nues, papiers peints défraîchis, gravats encombrant le passage, une moquette bleue, un lit de fer. La vie est là, intense, ordonnée jusque dans son désordre, mais les humains ont fui, ou se cachent. Une lumière dans un pavillon de…

Bal-El, ouvrir les portes, par la photographe Valentine Vermeil

Bab-El, de Valentine Vermeil, est un voyage à travers Israël et les territoires occupés. Livre où les documents de nature ethnographique sont aussi des puissances de fictions, Bab-El est un espace de rencontres offert à deux peuples que la méconnaissance de l’autre, le ressentiment, la peur et l’aveuglement volontaire, séparent. Des points sur une carte…

Le fil pourpre de l’Amérique, par le photographe Pascal Amoyel

Le travail photographique de Pascal Amoyel, d’une très grande sensibilité et d’une attention extrême portée aux êtres, paysages ou objets sur laquelle elle se porte, déploie un art de la nuance précieux en nos temps d’écrasement spectaculaire/spéculaire. Construit comme un parcours traversant la mort, les saisons et les départs, menant vers l’enfance retrouvée/désirée, NOT ALL…