Sale temps pour la mélancolie, par Franck Landron, photographe

Mais, j’adore ce que je vois, tellement à contretemps, tellement chez Contrejour (Claude Nori, éditeur et nageur biarrot). Ex Time, du cinéaste Franck Landron, est un recueil de photographies d’un jeune homme précoce – il commence à déclencher tous azimuts à treize ans -, témoignant d’une énergie de vie immédiatement transmissible à son regardeur. ©Franck…

Labarthe sur le vif, à propos du film Bataille à perte de vue

© Anne-Lise Broyer Bataille à perte de vue, du cinéaste et critique hors-norme André S. Labarthe (1931-2018), est l’un des films phares de la collection « Un siècle d’écrivains », série de 257 documentaires de 52 minutes consacrés à des écrivains du XXe siècle dirigée et présentée par le journaliste Bernard Rapp et la réalisatrice Florence Mauro,…

L’art au temps de Fukushima, par Michaël Ferrier, écrivain

© Arai Takashi Dans l’œil du désastre, Créer avec Fukushima (Editions Thierry Marchaisse), livre collectif dirigé par Michaël Ferrier, est un ouvrage important, seul de ce type en Occident, réunissant des artistes de plusieurs disciplines – arts plastiques, images fixes/mobiles, théâtre – traitant de l’ensemble des événements ayant eu lieu à Fukushima le 11 mars…

As in film, so in life, Ali Kazma par Barbara Polla, galeriste, écrivain

© Ali Kazma Né à Istanbul en 1971, Ali Kazma produit une œuvre principalement vidéographique s’intéressant aux processus d’anthropogénèse par le travail de la main, de l’outil, de l’intelligence pratique. En plus de soixante films courts, l’artiste a constitué une sorte de vidéothèque mondiale concernant l’intelligence manuelle, la relation établie par l’être humain avec son…

Sensations d’Ozu, par Marc Pautrel, écrivain

« Ozu tangue bizarrement. » Ozu n’est pas un ouvrage érudit analysant jusqu’à l’os une des plus belles filmographies japonaises, c’est le portrait d’un homme n’ayant cessé de traverser la mort. Composé de vingt-trois tableaux, Ozu est un livre généreux, amical, empathique, ne craignant ni l’ellipse, ni le manquement à l’effort d’exhaustivité, que recherchent la…

Le glissement ininterrompu du regard, par Valie Export, plasticienne et performeuse féministe

Contre les conformismes, l’hypocrisie bourgeoise et le machisme, Valie Export, artiste autrichienne héritière des actionnistes viennois, utilise son corps et le médium photographique de façon expérimentale et provocatrice. Incarnant par ses performances l’atmosphère fiévreuse de recherche et de déconstruction des années 1960 et 1970, Valie Export est l’une des grandes figures de l’art contemporain porté…