Joue-la comme Saint-Ouen-sur-Seine, par Meyer et Denis Bourges, photographes

© Meyer / Tendance Floue N’en déplaise aux grincheux discréditant le football pour sa marchandisation excessive, et la prégnance de la logique capitaliste dans les stades et les esprits, ce sport reste fabuleux. Opium du peuple ? C’est, dans les clubs refusant de plus en plus toute forme de discrimination, plutôt une école de la vie,…

La NRF, Jérusalem céleste, par Jacques Réda, poète, rédacteur en chef

En lisant avec attention l’excellent recueil d’entretiens avec des écrivains publié par la revue La Femelle du Requin, Vertiges de la lenteur, un propos de Pierre Michon m’a saisi : « La poésie ne se vend plus. C’est ce que disait Réda, un des plus grands écrivains de notre temps, qui vend au plus trois mille exemplaires….

Fanny Ardant est punk, par Jean-François Robert, photographe portraitiste

Maître du portrait en photographie, Jean-François Robert, employé par les plus grands titres de presse, diffusé dans le monde entier, a trouvé dans le face à face avec son modèle l’occasion d’un instant de vérité, trouant le temps d’une séance de pose la fausseté de l’ordre social et publicitaire imposant à chacun de porter un…

Visages de la suédophilie, par Olivier Barrot, romancier

« A l’instar du Québec ou de la Russie, la Suède doit être considérée en son hiver, sa saison principale. Le froid, le blanc, le silence. » L’après-midi s’annonçait ouverte : aller un voir un match de Ligue 2 de football non loin de chez moi pour supporter l’équipe locale, et la passion de mes…

Marseille, la mélancolie et alors ? par Yohanne Lamoulère, photographe

A Marseille, ville populaire et multiculturelle, se joue le destin de l’Europe. Tel est le point de vue ici développé par Yohanne Lamoulère, photographiant la diversité d’une ville qui pourrait être une utopie pour demain, si les déchirures ou les actions politiques à visée publicitaire ne détruisent pas la richesse d’un lieu tentant cahin-caha, de…

Défense du football en milieu hostile, ou pas

Comment ça vous n’aimez pas le football ? Comment ça le sport professionnel est la métaphore de la guerre ? Comment ça les millions que touchent les stars du ballon rond vous indignent ? Vous n’aimez donc pas la Russie ? ni le Qatar ? ni les chaînes télévisées à péage ? Vous n’allez tout de même pas renier votre enfance ?…