Le chant de la vie, par Nicholas Nixon, photographe

The Brown Sisters, East Greenwich, Rhode Island, 1980 © Nicholas Nixon courtesy Fraenkel Gallery Né en 1947 à Détroit, dans le Michigan, Nicholas Nixon est l’un des géants de la photographie toujours en activité. On le connaît surtout pour sa série fascinante de portraits des quatre sœurs Brown réalisée chaque année pendant plus de quarante-cinq…

La troublante beauté des eaux troublées, par Edward Burtynsky, photographe

 ©Edward Burtynsky Assez peu diffusée en France, l’œuvre du photographe canadien Edward Burtynsky, célébré dans le monde entier pour ses grands formats de paysages industriels, fait aujourd’hui l’objet d’une exposition – et d’un catalogue publié chez Hazan – au Pavillon Populaire de Montpellier. La réflexion est à la fois plastique et écologique, montrant avec beaucoup…

Rhapsode américaine, par Jean-Luc Bertini, photographe

Outre la qualité de son impression et la beauté de sa couverture rose aux reflets irisés, j’aime beaucoup le titre du livre de Jean-Luc Bertini, Américaines Solitudes. Ce pourrait être un song, le nom d’une ballade un peu triste, doucement désespérée, légèrement folle, l’adjectif antéposé accordant au tropisme américain une tonalité de fond, une couleur…

Hommage à Alain Desvergnes, par Christian Milovanoff et Christian Gattinoni, photographes, enseignants, critiques (2)

  Je n’ai pas connu Alain Desvergnes, qui dirigea de 1979 à 1982 les Rencontres internationales de la photographie d’Arles, et créa avec Lucien Clergue et Maryse Cordesse en 1982 l’Ecole nationale supérieure de la photographie. Admirateur de l’œuvre de William Faulkner, professeur agrégé à l’université Saint-Paul d’Ottawa (Canada), il était également photographe, auteur notamment…

Alain Desvergnes, le tempérament photographique, par Arnaud Claass, écrivain, photographe (1)

Je n’ai pas connu Alain Desvergnes, qui dirigea de 1979 à 1982 les Rencontres internationales de la photographie d’Arles, et créa avec Lucien Clergue et Maryse Cordesse en 1982 l’Ecole nationale supérieure de la photographie. Admirateur de l’œuvre de William Faulkner, professeur agrégé à l’université Saint-Paul d’Ottawa (Canada), il était également photographe, auteur notamment de…

Denis Roche, l’art énergumène et la mort, par Jean-Marie Gleize, écrivain

« J’écris pour être seul, je photographie pour disparaître. » Denis Roche manque, mais il y a ses livres, des dizaines de volumes, des poésies, des récits étranges, troués, des ouvrages de photographie accompagnés d’essais théoriques importants, et maintenant une biographie composée allegro ma non troppo par l’écrivain Jean-Marie Gleize, Denis Roche, Eloge de la…

I am a Man, une décennie de luttes aux Etats-Unis, au moins

Ces images témoignant d’une décennie de luttes (1960-1970) pour les droits civiques dans le sud des Etats-Unis, on ne les verra jamais assez. La haine est un feu couvert, qu’une étincelle (un aboyeur public, un fin stratège, un fait divers, un people fanatisé, une presse effondrée) peut réveiller à tout instant. Aussi aberrante soit-elle, pour…

Groupe d’hommes et d’enfants autour d’un marchand de courges, Germaine Tillion et Thérèse Rivière, photographes dans l’Aurès

Fin 1934, Thérèse Rivière (1901-1970) et Germaine Tillion (1907-2008), deux jeunes chercheuses en ethnologie, partent dans l’Aurès, massif montagneux situé à l’Est de l’Algérie, à l’orée du Sahara, où vit la population berbère des Chaouia de culture agropastorale. Leur mission diligentée par le musée du Trocadéro (futur musée de l’Homme) durera quelques années, pendant lesquelles…

Pour une politique des auteurs, la bibliothèque de la MEP racontée par elle-même

Après Une Collection, publié en 2015 (sélection en trois cent vingt pages de photographies majeures issues d’un ensemble de plus de vingt mille pièces), les éditions Actes Sud offrent à la Maison Européenne de la Photographie (Paris) un deuxième ouvrage consacré à son impressionnante bibliothèque. Ouverte au public en 1996 dans son nouveau bâtiment de…

L’architectonique du désir, par Ralph Gibson, photographe

Quel plaisir de remonter à la source de notre regard ! Dans les années 1970 paraissent trois livres majeurs de l’Américain Ralph Gibson, The Somnambulist (1970), Déjà-Vu (1972), Days at Sea (1974), dont l’inventivité visuelle va influencer de façon déterminante la créativité photographique contemporaine, soit la sensation vive d’une surréalité quotidienne, doublée d’une omniprésente sensualité informée…