Histoire de l’œil, par Laurent Jenny, écrivain, critique

« Et pour moi-même, quand donc m’est venu (revenu !) ce désir de plonger dans le visible ? Tard, il me semble. Comme si des écailles m’avaient longuement pesé sur les yeux. Enfant, ce sont d’abord les mots qui m’occupent, un écran de mots. Trop d’imaginaire, pas assez de vision, l’un toujours superposé à l’autre, l’oblitérant dans la…

D’arche en arche, par Robert Groborne, peintre, sculpteur, photographe

Robert Groborne, né en 1939 à Alger, est peintre, sculpteur, dessinateur, graveur, photographe, ayant trouvé en Claude Molzino, philosophe, son critique/passeur de prédilection. Je les découvre réunis par deux fois, aux éditions Manucius, avec les ouvrages Journal du Japon (1994-1996), publié en 2015, et Passer, sans fin (2020), titre derridien s’il en est, concernant la…

Ne jamais briser l’harmonie, Hokusai, par Kenneth White, essayiste, poète, nomade

« Hokusai arrive sur la scène du monde flottant au moment où les « images rouges », les « images de brocart » jonchent les rues d’Edo comme des feuilles d’automne. » (Kenneth White) En ces temps désastreux, la création d’une nouvelle collection par une maison d’édition de qualité est une bonne nouvelle, d’autant plus enthousiasmante qu’il s’agit de rééditer des…

Vivre ne suffit pas, par Roland Sénéca, peintre et graveur

© Roland Sénéca Après Dessins d’à côté, Morceaux pour faire un corps, Ontologie du jouir et Créatures, Roland Sénéca poursuit avec L’avancée aveugle sa collaboration avec les éditions Fata Morgana. Ce pourrait être un titre virgilien, ou d’un auteur antique composant une catabase, mais d’une descente aux royaumes souterrains moins effrayante que burlesque, facétieuse, drôle,…

A broken Hallelujah, par Peter Wendel, photographe

© Peter Wendel / Journal Heureux sont ceux occupant le devant de la scène, peut-être, ou vivant simplement dans la lumière. Heureux les bienheureux, et tant pis pour les êtres du sous-sol, les reclus, les invisibles. Pour se confronter au noir, il y a l’art, la métamorphose du néant en lignes de sens, par exemple…

Cent fois le Mont Fuji, par Hokusai, vieux fou de dessin

Entre 1834 et 1840 sont gravés par Egawa Tomekichi, à partir de dessins composés par Hokusai, les trois volumes du Fugaku Hyakkei – les Cents Vues du Mont Fuji -, œuvre considérée comme le testament artistique du « vieux fou de dessin ». Le Mont Fuji est bien plus qu’une forme à l’horizon, c’est un…

Une mémoire de pierre, par Manuela Plossu, artiste multidisciplinaire

Il y a de petits Plossu qui sont de grands Plossu. Quand Bernard a décidé de devenir papa, il a ramassé de petits cailloux multicolores, les a photographiés, et a fait naître une fille. Des yeux comme des galets, des petits points sur la plage comme une peinture dans le sable d’Australie, voici Manuela, sa…

L’œil du revolver et les larmes de sperme, une lecture de Georges Bataille, par Anne-Lise Broyer, photographe

Dans les années 1960-1970 et dans la première moitié des années 1980, la revue d’avant-garde Tel Quel, dirigée par Philippe Sollers et Marcelin Pleynet, a décidé de reclasser l’ensemble de la bibliothèque, remplaçant le mot littérature par celui, bien moins suspect de récupération bourgeoise, d’écriture, et mettant en avant des noms jusqu’alors cachés par la…

Le royaume de Germaine Richier, une exposition au Musée Picasso d’Antibes

« Dans la sculpture contemporaine, personne, peut-être, n’occupe une place aussi centrale, aussi cruciale. » (David Sylvester, On Germaine Richier, 1955) En 1959 eut lieu au musée d’Antibes – Château Grimaldi la dernière exposition personnelle de Germaine Richier (1902-1959), à qui la Fondation Maeght rendit également hommage en 1996. Consacré pour une bonne part à…

Mourir, et puis renaître un peu, par Fabrice Thomasseau, peintre et photographe

Travaillant à la jonction de la peinture, de la photographie et de la gravure, puisant souvent ses matériaux dans la presse, Fabrice Thomasseau a produit, conseillé par Mathieu Van Assche, le très beau et intime Melancholia. S’y déploie une dimension de ruine, de solitude irrémédiable, d’effondrement. Fabrice Thomasseau invente des dystopies, des vanités pour contemporains…