L’espoir est un risque que nous devons courir, par Robert Adams, photographe

La petite fille de la couverture du livre Our livres and our children, de Robert Adams (édition Steidl, exposition éponyme en cours à la Fondation Henri Cartier-Bresson) porte une robe blanche à collerette, des chaussures noires vernissées et tient d’un air grave un gobelet Pepsi. Elle apparaît dans l’ombre d’un adulte que nous ne voyons…

Rosa est sans pourquoi, hantises nazies et écritures du mal

En 1988, le philosophe allemand Günther Anders écrivait, dans sa deuxième lettre ouverte à Klaus Eichmann, fils du planificateur de la Solution finale, Adolf Eichmann, à propos d’une époque où prolifèrent les révisionnistes : « Ici, en Europe, il y en a en tout cas des millions qui, gênés par le nom d’Auschwitz, demandent impatiemment, en…

En désespoir de cause

Dans un livre majeur publié en 1956, L’Obsolescence de l’homme, sous-titré Sur l’âme à l’époque de la deuxième révolution industrielle, le philosophe allemand Günther Anders écrit : « Nous vivons désormais dans une humanité pour laquelle « le monde » et l’expérience du monde ont perdu toute valeur : rien désormais n’a d’intérêt, si ce n’est le fantôme du…