Grand Nord, sonne le glas, par Philippe Bigard, photographe

Le Grand Nord attire aujourd’hui plus que jamais des photographes venus du monde entier, conscients d’assister à la disparition programmée d’un des plus beaux espaces de la planète, témoignant d’un désastre, balançant entre sentiment de silence face à la beauté absolue et désolation extrême. Leurs livres sont des cris d’alarme, nécessaires et probablement impuissants face…

Des envies d’impossible, Utopia, par Carlo Bevilacqua, photographe

Dans son essai de 1755, Discours sur l’inégalité parmi les hommes, Jean-Jacques Rousseau associe l’origine du mal à celui de l’instinct de propriété. Celui-ci étant aujourd’hui la clef de voûte de l’empire marchand nous tenant lieu de monde, il importe de prouver par l’existence que nous choisissons de mener qu’il est possible de vivre selon…

Soigner la montagne, jusqu’à la défiguration, par Guillaume Bonnel, photographe

Guillaume Bonnel est photographe, docteur en droit de l’environnement et de l’urbanisme, membre du collectif France(s) Territoire Liquide, et membre fondateur du collectif L’œil arpenteur. Son livre Orthèses (ARP2 Editions, 2017) est issu de l’exposition éponyme ayant eu lieu au Pavillon de l’Architecture à Pau du 5 décembre 2013 au 30 janvier 2014. Orthèse est aussi…

Un fouet cosaque sur ma commode, par Honoré de Balzac, dernière correspondance

« Il y a dans les événements humains une force supérieure qui les dénoue et qui rend les discussions publiques, l’intervention de l’opinion, complètement inutile. L’homme peut nouer, il ne dénoue jamais. Ceci atteint tous les drames politiques. Aussi, selon moi, l’homme politique est-il peu de chose devant le poète et l’écrivain. Le livre est plus…

Photographier la menace, par Alain Willaume

A l’occasion de la présentation de sa série Echos de la poussière et de la fracturation à l’exposition Autophoto actuellement en cours à la Fondation Cartier (Paris), j’ai souhaité interroger Alain Willaume sur la genèse et la réalisation de ce très beau travail. Photographe pour qui la fiction n’est pas l’envers de la réalité mais…

La politique des horreurs, selon Midi-Minuit fantastique

Voici un livre si imposant, si nécessaire, qu’il aura joué le rôle de la lettre volée d’Edgar Allan Poe : il était là, devant moi, dans toute sa puissance, dans toute sa beauté, et je ne le voyais pas. Mille et une excuses à son éditeur aixois, Rouge Profond, qui me l’avait envoyé il y a…

Les territoires de la hantise, par le gendarme Emile Tizané

Chers amis, si vous n’avez aucune idée de cadeau pour Noël et que vous sentez que les agapes risquent d’être tristes, il est temps de faire pirouetter les dindes et de vous jeter sans tarder sur un ouvrage extraordinaire, loufoque, ultra-sérieux, indispensable, Les forces de l’ordre invisible, soit la découverte de la vie et des…

Quinze jours dans le désert, Alexis de Tocqueville vu/lu par le dessinateur Kévin Bazot

On connaît généralement d’Alexis de Tocqueville son maître ouvrage, De la démocratie en Amérique (1835/1840), et sa thèse sur la montée de la tyrannie de l’opinion en période démocratique. Pourtant, les œuvres de l’aristocrate voyageur (Sicile, Angleterre, Suisse, Algérie) sont nombreuses, en témoigne l’importante édition La Pléiade en trois volumes de ses écrits. Parti en…

Cet obscur pouvoir de changer notre destin, entretien avec Nadine Ribault

Sensible à l’écriture précise, ciselée, voluptueuse, d’André Pieyre de Mandiargues, Nadine Ribault aime les dérives en territoires inconnus, les surprises qu’offre le hasard (bon conseiller), la fusion du cœur, du corps et de la nature. Pour elle, la lyre n’est pas une caresse, mais un scalpel chargé de faire chanter les peaux du monde tambours battus,…