Paris, organisme vivant, par Eric Hazan, écrivain

Il est trop facile de verser dans la délectation morose à propos d’un Paris qui fut mais qui n’est plus, ou si peu. Le Paris de Villon, des Lumières et des barricades. Le Paris du peuple éduqué, phare du monde libre. Ce n’est pas faux, mais c’est aussi très peu vrai. Mieux vaut avec Eric…

En Pandémie, par Barbara Stiegler, philosophe, et Philippe Forest, écrivain

« Le monde d’après, c’est un monde désinfecté mais pollué, c’est le monde d’avant mais en pire.  En plus hygiénique. En plus eugéniste. Exsangue. […] Une humanité saine, silencieuse, censurée d’émotions, centrée sur l’amnésie du leader. Son dogme. Ses insomnies (de guerrier). Elevée dans la haine de la dissonance. Et l’amour de la Javel. » (Alexandre Labruffe,…

Le vide et les vacations farcesques,  un premier livre éblouissant de Tiphaine Le Gall (1)

« Quelques jours plus tard, il remit à son éditeur, le fameux Edgar Firmin, deux cent quatre-vingt-trois pages vierges, sans titre, en lui annonçant que son œuvre était achevée, et qu’elle ne souffrirait aucune correction, aucun ajout, aucune modification. » C’est sans contexte l’un livres des plus enthousiasmants de cette rentrée littéraire morose, très certainement l’un des…

In lingua veritas, la langue du IIIe Reich, par Victor Klemperer, philologue, et Frédéric Joly, essayiste

J’ai mis plusieurs mois avant d’ouvrir le livre de Frédéric Joly sur le philologue et universitaire romaniste allemand Victor Klemperer, La langue confisquée. J’avais tort, c’est un livre excellent sur un auteur essentiel, ayant avec courage, précision, et obstination, noté durant tout le Troisième Reich, de Dresde où il résidait, le détournement de la langue…

La sapience du peintre Damien Cabanes

La révolution a été faite par des voluptueux. Cette phrase prêtée à Charles Baudelaire est essentielle pour comprendre ce qui se joue dans l’œuvre de Damien Cabanes, soit plusieurs siècles de sensibilité française dans la continuation du 18e siècle à travers les âges. La peinture de Damien Cabanes est sensualiste, vitaliste, de raison. Ne craignant…

La pharmacie de Sade, par Gérard Macé, écrivain

La France ? Des siècles de paysannerie, de chevalerie, et une bibliothèque comme nulle part ailleurs. Les aménageurs de l’industrie triomphante ayant ravagé les campagnes et la plupart des accès aux villes ? Ils n’existent tout simplement pas, leurs méfaits les ayant remplacés corps et âme. La morale ? Recouverte par la moraline et le…

Jean-Jacques Lequeu, dessinateur en architecture, et enchanteur

« Ce n’est pas notre intention de donner la clef de lecture de l’énigme Lequeu. Nous pouvons seulement affirmer que Jean-Jacques Lequeu « architecte », « assis de bibliothèque » du XVIIIe siècle, existe seulement à l’intérieur des bibliothèques. » Jean-Jacques Lequeu (1757-1826), architecte visionnaire et « révolutionnaire » n’ayant jamais construit, est en effet une énigme. Issu de l’école gratuite de dessin…