Dans le jardin de Giverny, vierge absence éparse, par Henri Foucault, photographe

©Henri Foucault « En travaillant à Giverny, j’ai compris pourquoi Claude Monet s’était installé ici. Le vent s’engouffre aisément dans cette saignée de la Seine, le ciel change en permanence. Les vibrations, les reflets des saules pleureurs sur la pièce d’eau font partie intégrante du spectacle et de la fascination que procure ce jardin. » Conçu comme…

En mémoire de Wilde, par André Gide, écrivain

« Je n’étais plus le capitaine de mon âme et je ne le savais pas. » (Oscar Wilde, La Ballade de la geôle de Reading) Le lien d’amitié entre André Gide (1869-1951) et Oscar Wilde (1854-1900) fut assez ambigu, à la fois admiratif et très critique. Gide appréciait chez le sulfureux irlandais au français quasi parfait l’éblouissante…

Bonnard, l’érotique de la lumière, une exposition au Musée de Grenoble

« Le dessin c’est la sensation, la couleur, c’est le raisonnement. » (Pierre Bonnard) A lieu actuellement au Musée de Grenoble, jusqu’au 29 janvier 2022, une exposition intitulée Bonnard. Les couleurs de la lumière, accompagnée d’un catalogue dirigé par les conservatrices Sophie Bernard et Isabelle Cahn, ainsi que par le conservateur Guy Tosatto. Mais pourquoi nous faut-il…

Manet, dans l’étendue du Temps, par Marc Pautrel, écrivain

Marc Pautrel est un portraitiste de grand talent. Après ceux du cinéaste Ozu (2015), de Blaise Pascal (2016) et de Jean-Siméon Chardin (2017), voici le portrait de Manet par-delà la mort, par-delà les massacres du 4 décembre 1851 et le fleuve de sang de la Commune de Paris. La société est assassine, qui connaît les…

Les urgentistes, par Philippe Sollers, écrivain

« Vous revenez sur terre pour apprendre que la biodiversité est gravement menacée. Vous avez à peine le temps de vous identifier aux espèces visibles et invisibles qui, comme vous, vont disparaître ; abeilles, papillons, éléphants, rhinocéros blancs, flamants roses, poissons et plancton. Vous sortez, vous levez les yeux vers le ciel et sa merveilleuse indifférence, et…

Parlement et politique de l’auteur, par Michel Surya, Pierre Rottenberg, Philippe Blanchon, Jacques Sicard, Alain Jugnon, René Noël

Dans le volume collectif Politique de l’auteur, publié chez La Nerthe  – textes de Jacques Sicard, Philippe Blanchon, Michel Surya, Alain Jugnon, Pierre Rottenberg, René Noël -, on remarque d’abord les photogrammes, très beaux, des films Dimanche après-midi (1966-1967), de Jean-Claude Brisseau, Hotel by the River (2018), de Hong Sang-soo, Beyond The Forest (La Garce,…

Une aura d’absence, Mallarmé, par Cynthia Fleury, philosophe, psychanalyste

Et la disparition élocutoire du poète, vous en pensez quoi ? Reprise en Folio d’un essai étonnant de la philosophe Cynthia Fleury paru en 2001 aux Editions de l’écart, Mallarmé et la parole de l’imâm est une formidable réflexion sur le silence en poésie et le verbe créateur. L’auteure y risque sa pensée, lance des hypothèses,…

Le point d’amour, par Nathalie Léger, écrivain

« Longtemps avant, dans l’évidence de la rencontre, nous nous étions dit : c’est toi, tel, ce que tu es, toi, toi dont chaque détail s’appelle de ton nom. Ce monde en détails. Toi. N’en revenant pas. Tel. Prononcé dans la plénitude. » Suivant l’azur, de Nathalie Léger, est un titre mallarméen. Le poète perdit son fils, Anatole,…

Histoires du petit bossu, par Muriel Pic, écrivain

Karl Blossfeldt « Les timbres ont longtemps été les images que les Etats déposaient dans les chambres des plus petits pour leur raconter l’histoire des gloires et des nations. Maintenant, les enfants la découvrent sur internet. La philatélie n’intéresse plus personne. Les timbres ne sont plus que les restes d’un monde en train de partir, prêt…

L’âge d’or, par Matthieu Venot, photographe

© Matthieu Venot « Là tout n’est qu’ordre et beauté, / Luxe, calme et volupté. » Couverture rigide entoilée,  marquage à chaud et estampage, le dernier-né des éditions Autonomes est déjà superbe et très grand. Intitulé La cité d’angles, cette monographie de Matthieu Venot est un bloc de couleurs pures et de paix, loin du vacarme de…

L’azur, l’air lumineux, l’art, par Yves Klein, plasticien de l’immatériel

« Le bleu n’a pas de dimensions. Il est hors de dimensions, tandis que les autres couleurs elles, en ont. Ce sont des espaces psychologiques. Le rouge, par exemple, présuppose un foyer dégageant de la chaleur. Toutes les couleurs amènent des associations d’idées concrètes, matérielles ou tangibles d’une manière psychologique, tandis que le bleu rappelle tout…