Le craquement de la machine du monde, par Yannick Haenel, écrivain

Quand Yannick Haenel avait quarante ans, le 23 septembre 2007, nul ne se doutait qu’à Paris, près de huit ans plus tard, des dessinateurs seraient assassinés, dans leur bureau de travail, par des islamistes radicalisés prétextant le blasphème pour dissimuler leur misère morale et leur besoin de meurtre. Quand Yannick Haenel avait quarante, dans le…

Métaphysique du travestissement, par Cindy Sherman, photographe

 © Cindy Sherman / Metro Pictures, New York Star incontestée de l’art contemporain, Cindy Sherman propose depuis le milieu des années 1970 une réflexion passionnante sur l’art du portrait  et sur l’identité féminine, ne cessant de se mettre en scène dans des situations renvoyant à la société du spectacle son image troublée. Le travail est…

La force du fragile, par Kate Barry, photographe

Le travail photographique de Kate Barry, artiste d’une grande délicatesse décédée en 2013, s’est déployé dans deux directions principales, moins antagonistes que dialogiques : des portraits de célébrités et des paysages de peu, issus de l’infra-ordinaire. Des fissures dans le sol, des herbes folles, des traces infimes, des organisations formelles inattendues nées du hasard de la…

Terres Basses, le fado photographique de Gabrielle Duplantier

Terres Basses, de Gabrielle Duplantier, est un livre de deuil et de reconstruction, une œuvre abrupte et splendide imposant un vaste silence intérieur. Le merveilleux des paysages nocturnes est de l’ordre de l’effroi comme du soulagement, quand la poésie des images dilue un peu la douleur. Terres Basses est une boussole affolée, mais aussi un…

Un cinéaste au Lac de Némi, entretien avec Yannick Haenel (3/8)

Romancier, essayiste, critique, cofondateur de la revue Ligne de Risque, Yannick Haenel est aussi depuis peu cinéaste. Pensant l’écriture comme une façon de déborder l’espace de la page, il était naturel que son amour du cinéma, et du corps des nymphes qui souvent y trouvent refuge, devienne expérience de réalisation. Nous poursuivons ici un dialogue…

Les aigles viendront et lui crèveront les yeux – ou les épiphanies de James Joyce

Sur le front joycien, les bonnes nouvelles s’accumulent. Après les publications récentes de Brouillons d’un baiser chez Gallimard (traduction et préface de Marie Darrieussecq) et de Giacomo Joyce chez Multiple (traduction de Georgina Tacou, postface de Yannick Haenel), les éditions Trente-trois morceaux de Lyon republient aujourd’hui avec une grande élégance les Epiphanies de l’auteur d’Ulysse,…