De l’art comme métanoïa, par Michel Mazzoni, photographe plasticien

Les livres de Michel Mazzoni sont toujours des surprises formelles, non pour le plaisir de l’exploit graphique, mais parce que rendre compte du visible, ténu et fuyant, nécessite d’inventer des dispositifs de capture et de monstration inédits. Après sa très belle exposition de printemps au Botanique de Bruxelles, Other Things Visible, le revoici en grand…

The tiny and fragile human body, par Bérangère Fromont, photographe

Avec Except the clouds, Bérangère Fromont radicalise son travail et prend de la hauteur, à l’instar de Michel Mazzoni et Sandrine Esther Elberg faisant voyager leurs livres dans l’espace. Tout change, tout se modifie, une grande révolution est en cours, guidée par un profond désir de mort, transformant les êtres et la planète, except the…

Quelques Iris messagères, pour la revue Edwarda

    Surtout, chère âme, ne te retourne pas ! C’est Iris messagère, ailes d’or, pieds légers, nus sur le parquet. Vous la croisez, ne la quittez plus, mais, à l’évidence, c’est elle qui vous a choisi. La suivez, fidèle, amoureux tel Pythagore des mystères de la géométrie, qui est un porche. Ruée de tous les…

Photographier au bord de l’abîme, par Michel Mazzoni

Michel Mazzoni considère la photographie comme un art total, et un champ d’expérimentations multiples. Formellement très abouti, son dernier ouvrage, Amorces, s’impose immédiatement comme une œuvre  plastique élaborée avec la maîtrise d’une pensée sans compromis ne s’interdisant pas les surprises du hasard. Amorces, jeu d’échos infinis entre les différents ordres de présence, est un livre…

Des expansions de noirs, par le photographe Michel Mazzoni

Michel Mazzoni aime les astres, les mystères de l’infini – grand/petit -, et les fantômes. Construisant ses livres (White noise, Gravity, Collisions) comme des espaces secrets propices à l’apparition de formes sidérantes, Michel Mazzoni amène la photographie dans le champ de l’art contemporain, et des recherches sur le visible. Très attentif à la cohérence fond/forme,…

L’éloge de l’ombre, par le photographe Michel Mazzoni

Collisions, du photographe Michel Mazzoni, se présente comme un astre noir, une planète intimidante où ne pénètre quasiment pas le soleil. Morceau d’abîme arraché d’une toile de Pierre Soulages, ce livre est un bloc, que l’on ouvre en ayant l’impression d’entrer en territoire inconnu. Pourtant, à le scruter comme on le fait d’un diamant noir,…