Fuir, renaître, fonder, par Monika Orpik, photographe

©Monika Orpik C’est un livre très beau, finement dialectique, où plane une menace. Tout est en suspension, la nature elle-même, douce, simple, sans grandiloquence, semble en attente d’une révélation. Stepping Out Into This Almost Empty Road, publié à Wroclaw par OPT, est un ouvrage de la jeune artiste d’origine polonaise vivant à Hambourg Monika Orpik….

Ukraine (4), par Guillaume Herbaut, photographe

Kotovsk,19décembre2013,14h39. La statue de Lénine dans le parc des Cheminots, détruite dans la nuit du 8 au 9 décembre © Guillaume Herbaut/ Éditions Textuel Ukraine, Terre désirée, que publient les éditions Textuel, propose en 140 images le travail essentiel que Guillaume Herbaut, lauréat du prix World Press Photo 2022, a effectué en vingt ans en…

Ukraine (1), par Jane Evelyn Atwood, photographe

©Jane Evelyn Atwood / Agence VU’ La guerre en Ukraine suscite beaucoup d’émotion. L’hypothèse de frappes nucléaires n’est pas à négliger, la mort est un monstre froid à tête de cyborg portant le signe Z. La propagande agit, les mères pleurent ou s’exaltent, les vendeurs d’armes se régalent, tout va bien dans l’ordre du crime…

Moscou 1994, partie d’échecs, par Franck Pourcel, photographe

©Franck Pourcel Lorsque j’ai reçu Moscou 1994, de Franck Pourcel, j’étais en train de lire, hors de toute actualité éditoriale, mais en accord avec mon actualité existentielle, le fameux Ma confession, de Léon Tolstoï, oeuvre écrite à cinquante-et-un ans par un auteur adulé traversant une profonde crise spirituelle. « Qu’est-ce qui sortira de ce que je…

De la zombification de la société russe, par Iegor Gran, écrivain

« La mutation de la Russie en un Zombieland toxique est ce qui a rendu la guerre possible. Il s’agit maintenant de comprendre les rouages de cette folie, ou, à défaut, de s’en approcher, pour pouvoir nous en prévenir, et, éventuellement, soigner les sujets atteints. » Les adolescents, qui se gavent de séries et de films d’horreurs,…

Udachny, cité de diamant, par Hanne Van Assche, photographe

©Hanne Van Assche Au fin fond de l’est de la Russie se trouve une petite cité minière appelée Udachny, dans une région la plupart du temps coupée du monde par la glace. Des températures très basses, une taïga dense, une toundra immense. Des pins, des rivières, des montagnes donnant l’impression d’une démesure. ©Hanne Van Assche…

Dans la guerre, par Kamilya Kuspanova, photographe

©Kamilya Kuspanova « Though the civilisation had been destroyed, the world was peaceful again. » Livre/fanzine de l’artiste kazakhe installée en France, Kamilya Kuspanova, A Dreamer is Still Asleep, est un état intime autant qu’un reflet du monde. S’affrontent en cet opus de grande beauté les forces de la destruction et les puissances de la création. Faut-il…

Au Goulag, par Varlam Chalamov, écrivain, et Luba Jurgenson, critique

« J’ai des doutes, beaucoup de doutes. Ce n’est pas seulement la question bien connue de tous les mémorialistes, de tous les écrivains grands et petits. Sera-t-il utile à quelqu’un, ce douloureux récit ? Son sujet n’est pas l’esprit vainqueur, mais l’esprit foulé aux pieds. Ce n’est pas l’affirmation de la vie et de la foi au…

Lydia Mizinova et Anton Tchekhov, l’aventure d’une correspondance

« Comme je voudrais (si je pouvais) serrer le lasso plus étroitement ! Ce n’est sans doute pas à ma portée ! Pas de chance, c’est la première fois dans ma vie. » (Lydia Mizinova à Anton Tchekhov, juillet 1892) La très belle Lydia Mizinova fut probablement l’inspiratrice principales du personnage de Nina dans La Mouette, d’Anton Tchekhov, pièce…

L’aube viendra peut-être, par Alisa Resnik, photographe

©Alisa Resnik Chez Alisa Resnik, les personnages ont quelquefois la tête à l’envers, peut-être parce que chez cette photographe russe la nuit de la contre-vie est plus belle que le jour. Plus intense, plus secrète, plus vraie. En 2013 paraissait chez Actes Sud L’un L’autre, ouvrage lauréat du vingtième prix de l’édition européenne de photographie….

La nuit est mon royaume, par Alisa Resnik, photographe

©Alisa Resnik Le royaume unique d’Alisa Resnik est la nuit. Personnage principal de son œuvre, le monde nocturne prend chez elle des dimensions fantastiques, qui sont aussi des espaces intérieurs hantés. On pourrait être quelquefois dans un décor de Richard Peduzzi influencé par le cinéaste lituanien Sharunas Bartas, ou le russe Alexandre Sokourov. Dans les…