Quelques heures à l’hôtel, par Gilles Favier, photographe

On connaît peut-être, sûrement, le travail de photoreporter de Gilles Favier, notamment sur Belfast et sur Koko, un village du Bénin victime de la traite négrière. Mais le directeur artistique du festival sétois ImagesSingulières possède aussi une œuvre plus intime, la série One Star Hôtel effectuée avec des inconnu(e)s dans des hôtels bon marché. Rencontrant ses…

Aussi belle qu’inquiétante, une demeure photographique,  par Amaury da Cunha

Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ? Pourquoi y a-t-il soudain rien plutôt que quelque chose, ou quelqu’un ? Demeure, recueil photographique d’Amaury da Cunha, qui aurait pu s’intituler Vers le visage, tente d’approcher ainsi, dans le questionnement, le mystère de la présence, trouvant des formes dans des pans de nuit, construisant délicatement des « petites…

Des histoires vraies, les microfictions de Sophie Calle

Des histoires vraies est l’un des best-sellers de Sophie Calle (treize livres aux éditions Actes Sud depuis 1998), déjà six fois réédité. Augmenté de récits inédits, la nouvelle parution de cet ouvrage conçu comme un  work in progress peut faire songer aux deux volumes des Microfictions de Régis Jauffret (2007 et 2017), à ceci près…

S’abandonner ensemble à ce qui nous désarme, par Rebecca Topakian, photographe

Le travail photographique de Rebecca Topakian relève à la fois de la fascination pour la beauté des corps s’abandonnant, et d’une volonté de saisir ce qui lie en une communauté précaire les individus isolés. Son premier livre, Infra-, publié par Romain Pruvost, fondateur à Lille de Classe Moyenne Editions, est une œuvre radicale, sensuelle, troublante….

Paul Verhoeven, l’empire de la visibilité, par Emmanuel Burdeau

Cinéaste relativement confidentiel hors de sa Hollande natale et des cercles cinéphiles, Paul Verhoeven est depuis le triomphe de Robocop (1987), Total Recall (1990) et Basic Instinct (1992) un artiste reconnu internationalement, poursuivant entre Hollywood et Europe une œuvre imposant un désir de fond, soit la passion de voir, frontalement, crûment, grossièrement, sauvagement, ce que…

Les poupées vivantes, de Pupa Neumann

Pupa Neumann, son nom le dit, aime jouer à la poupée. Les femmes qu’elle se plaît à photographier sont de purs fantasmes, des automates de chair et de porcelaine, dont on perçoit la puissance de cruauté dans le regard et les ongles finement vernissés. Voilés, dévoilés, les trois modèles féminins terriblement séduisants de l’ouvrage au…