Croire en soi, par Ralph Waldo Emerson, philosophe

emerson_ralph_waldo_WD

« Dans le monde, il est facile de vivre selon l’opinion du monde ; dans la solitude, il est facile de vivre selon la sienne ; mais le grand homme est celui qui, au cœur de la foule, garde avec une parfaite douceur l’indépendance de la solitude. »

Le grand homme, l’homme vrai, ne doit pas craindre l’inconstance, quand il importe surtout que la pensée soit tenue fermement, inébranlablement car du fond de l’être, au moment où son émetteur l’énonce avec toute sa force de conviction.

S’il y a par la suite rectification, déviation, changement, rien de plus naturel pour qui navigue pleinement avec les mouvements de son esprit.

Tel est l’un des points que développe le philosophe et poète Ralph Waldo Emerson (1803-1882) dans un essai intitulé Self-Reliance publié en 1841, que les éditions Allia nous permettent de découvrir.

Pour Emerson, l’indépendance des individus, leur autonomie, et leur pleine inscription dans l’ordre de la nature, doivent être des objectifs à atteindre et incarner.

La société se nourrit de ressentiments et de fausseté, que le génie, c’est-à-dire quiconque se comporte de façon vraie et refuse de vivre à-demi, démasque par le naturel de son être au monde.

L’imitation, voilà l’ennemie !

« L’homme n’a plus ni nerfs ni cœur, nous ne sommes plus que des pleurnicheurs craintifs et démoralisés. Nous avons peur de la vérité, peur du destin, peur de la mort, peur les uns des autres. Notre époque n’engendre grandeur et perfection chez personne. »

emerson_nature_cover

Le « Aie confiance en toi » émersonien rejoint dans ce texte marqué par une sorte de stoïcisme éclectique le « sapere aude » d’Horace (18 av. J.-C.) : ose savoir, aie le courage de te servir de ton propre entendement, formule reprise par Kant dans Qu’est-ce que les Lumières ? (1784), philosophe dont on sait l’importance pour les tenants du transcendantalisme, dont l’auteur de Nature (1836) est le plus illustre représentant.

« Quand les simples particuliers agiront selon des opinions originales, la gloire passera des actions des rois à celles des gentlemen. »

Parvenir à l’unité du Soi et de la Nature, qui est Dieu, exige d’emprunter la voie du non-conformisme, de mépriser les apparences, de savoir allier bonté et tranchant, de ne pas expier quelque faute imaginaire par des actes de vertu, mais de vivre en assumant d’être incompris par le plus grand nombre.

« Défions et fustigeons la médiocrité polie et la satisfaction immonde de notre temps, et lançons au visage de l’usage, du commerce, de l’administration, ce fait qui est le fruit de toute l’histoire : un grand Penseur et un grand Acteur responsable œuvre partout où l’homme œuvre ; un homme vrai n’est ni d’un autre temps ni d’un autre lieu, il est le centre des choses. »

Il n’y a pas de différence entre Dieu et Soi, pour qui considère l’existence comme un effet sans cesse agissant de la Création. Le temps est la plénitude de l’instant vécu sans regard rétrospectif, ou finesses de business plan quand chacun devient avec fierté l’entrepreneur de sa propre décadence.

Le retour à l’église, s’il y a, ne peut être qu’un retour au silence, sur lequel doit reposer toute prédication véritable.

« La prière du fermier à genoux sarclant son champ, la prière du rameur à genoux maniant son aviron sont de vraies prières, qui résonnent dans toute la nature, si modeste soit leur but. »

En postface de ce petit livre vigoureux, Stéphane Thomas entend encore Proust déclarer, c’est une indication majeure : « Je suis encore couché lisant Emerson avec ivresse. »

book_816_image_cover (1)

Ralph Waldo Emerson, Compter sur soi, notice de Stéphane Thomas également traducteur (anglais), éditions Allia, 2018, 80 pages

Editions Allia

main

Se procurer Compter sur soi

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s