La Petite Danseuse de Degas, une énigme, une sœur, par Camille Laurens, romancière

Edgar Degas La danseuse 1

« Il me faut venir à bout de cette sculpture, dût-on y laisser sa vieille personne. J’irai jusqu’à ce que je tombe et je me sens encore assez debout, malgré les soixante-neuf ans que je viens d’avoir. »

Qui était la petite modèle de quatorze ans posant dans les années 1880 pour le peintre, sculpteur et collectionneur Edgar Degas, fils de banquier comme Paul Cézanne ?

Quel était son milieu ? Quelles étaient ses conditions de vie ? Quels étaient ses rêves ? Quelle était son âme ?

Telles sont quelques-unes des questions faisant la matière de La petite danseuse de quatorze ans, livre d’enquête et d’imagination de la romancière Camille Laurens publié aux Editions Stock en 2017 et maintenant en Folio, ouvrage constituant l’un des volets de son doctorat intitulé Pratique et théorie de la création artistique et littéraire.

file6xnlqfyrkc7c4isnba

Petit rat à l’Opéra de Paris, nous l’admirons en bronze mais elle fut d’abord, c’était une nouveauté, une poupée de cire, présentée au public, à l’occasion du salon de 1881, dans sa cage de verre, comme un phénomène de foire, ou une idole modeste.

Les premières réactions furent de rejet – tant de calme frise l’insolence, la provocation, l’insulte aux bourgeois -, fors quelques esprits libres comme Huysmans, ou Nina de Villard, compagne du poète Charles Cros, avant que, devenue invisible pendant plusieurs décennies, elle ne devienne un mythe.

Née d’une mère blanchisseuse et d’un père tailleur, Marie Van Goethem, vivant dans le neuvième arrondissement autour de Pigalle, ne quitta peut-être la première fois son quartier que transformée en statue par un artiste souffrant de semi-cécité.

pourquoi-la-petite-danseuse-d-edgar-degas-a-provoque-un-scandale,M215554

Marie entre vite à l’Opéra, son travail constituant pour sa famille une source de revenu appréciable, comme bien d’autres misérables ballerines, avant que parfois, souvent, la prostitution ne vienne compléter le maigre salaire.

On peut penser à Nana, d’Emile Zola, Camille Laurens rappelant d’ailleurs que des tableaux de Degas furent la source d’inspiration directe de scènes de plusieurs romans du fondateur du naturalisme.

« Pour la jeune fille malingre qu’elle est, précise sa biographe, le contrat est extrêmement dur. Elle travaille dix ou douze heures par jour, six jours sur sept, enchaînant leçons, répétitions et spectacles. La loi de 1841 édictée pour limiter le travail des enfants n’est pas appliquée. Le règlement de l’Ecole de danse stipule qu’elle doit impérativement habiter dans un rayon de deux kilomètres autour de l’Opéra, parce que les 2 francs quotidiens ne permettent pas de prendre le tramway ou l’omnibus. »

La discipline est de fer, les retards ou manquements au règlement font l’objet d’amendes, le paradis est, pour la plupart, un enfer.

186129-bulgaria

Mais que fait le chaste Degas en ces lieux de perdition ? Il a d’abord une « passion pour la musique – Mozart, Gluck, Massenet, Gounod -, c’est sa première et principale raison de fréquenter l’Opéra avant de s’apercevoir, à travers les ballets aux chorégraphies subtiles, que, par la danse, « la musique devient dessin ». Et puis Degas aime la nuit. Contrairement aux autres impressionnistes, sans doute en partie à cause de ses problèmes aux yeux, il ne recherche pas la clarté du jour, les déjeuners de soleil. »

En choisissant Marie Van Goethen pour modèle, Degas, plus réaliste qu’impressionniste, ne cherche pas la joliesse, la séduction, ou l’enchantement, mais une petite travailleuse du siècle, appliquée et esclavagisée.

Rappelant les travaux des physiognomonistes Lavater et Lombroso, pour qui le visage valait tempérament, et type de morale, l’auteure de Dans ces bras-là se questionne : « Degas ajoutait-il foi à ces théories physiognomonistes à la mode, au point d’avoir voulu les illustrer en modelant les traits de sa Petite Danseuse à l’image de ceux des délinquants ? L’a-t-il choisie, petit rat issu du peuple, pour en faire l’antithèse de la jeune fille de bonne famille, la preuve vivante des arguments eugénistes en vigueur ? Ou, à l’inverse, la statuette visait-elle à susciter un scandale salutaire, afin de dénoncer cette pseudo-science d’inspiration raciste et l’état de la société ? »

Plus loin : « Peut-on vraiment réduire l’ambition d’Edgar Degas à celle d’un ethnographe des milieux populaires ? »

L’enfant serait-elle  de la race des futures criminelles et des dépravées ?

Etudiant les archives et lisant à fond les travaux de Martine Kahane et Henri Loyette, grands connaisseurs de l’œuvre de Degas, Camille Laurens cherche à saisir ce qu’était intimement la jeune Marie, la tutoyant finalement telle une amie, une sœur défunte.

Son livre provoque de la peine, c’est un thrène très beau dans sa retenue même.

edgar-degas-petite-danseuse-de-14-ans_a-g-310813-0

« Si l’on considère leurs deux vies comme une seule, à l’instant T du temps qui nous les montre à la fois proches et lointains, comme un couple éphémère à travers une paroi de verre, cette vie n’est ni minuscule, ni majuscule. C’est une vie laborieuse. Et triste,, je crois. C’est aussi une vie capitale, pourtant, une vie souveraine et infinie. Tous deux y ont fait, vivants, elle posant, lui sculptant, l’expérience de la mort. La statuette restitue leur présence absente. Elle est leur monument, leur requiem. »

006150958

Camille Laurens, La petite danseuse de quatorze ans, Folio, 2018, 176 pages

Folio – Gallimard

main

Se procurer La petite danseuse de quatorze ans

 

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Matatoune dit :

    J’ai adoré ce livre et je le recommande ! Merci

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s