Klarälven, naître de la rivière, par Therése Olsson, photographe

IMG_7962_600x

© Therése Olsson

La vie en son flux génial et impétueux est sinueuse, méandreuse, tortueuse, imprévisible.

Elle est donc Meandering, titre du premier  livre, publié en Suède par les éditions Journal, de Therése Olsson.

Il est ici question de maternité, et de sentiment d’appartenance au pays natal, constitué par les bords de la rivière Klarälven dans le Värmland en Suède.

2_IMG_7988_600x

© Therése Olsson

Nous sommes les paysages où nous avons grandi, les coins de rue, le visage des voisins, une lumière particulière de fin d’après-midi, un arbre aux frondaisons puissantes.

Nous sommes avec Therése Olsson un tableau renoirien, une barque naviguant sur le dos d’une courbe d’eau, des herbes ployant sous le vent.

Eve se dresse devant nous, nue, une libellule voletant près de son sexe.

IMG_7963_600x

© Therése Olsson

IMG_7965_600x

© Therése Olsson

Tout est très calme, bientôt rouge du sang de l’amour, et de l’enfantement.

L’apiculteur récolte son miel, un géant barbu tatoué d’un dragon sort du sommeil.

Une écluse est cachée dans les broussailles, sur lesquelles se pose un papier claque montrant la rivière séminale vue du ciel, image ponctuant le livre.

IMG_7971_600x

© Therése Olsson

Le ventre a été fécondé, un serpent glisse sur le dos de l’aimé, alors que, non loin de là, un arbre est déraciné.

Meandering est une métaphore filée, d’eaux en eaux, jusqu’au miracle d’une naissance d’un petit d’homme passant, hagard, par la fente originelle.

La petite fille est en pleine forme, qui pousse comme un champignon de conte de fée.

IMG_7978_600x

© Therése Olsson

La rivière contemple cela avec sérénité, elle accueille, porte, protège.

Maman a ses mystères, la voici à quatre pattes, femme-animal aux cheveux blond vénitien bientôt de nouveau enceinte.

Le danger rôde dans les sous-bois, mais la maison est chaude, confortable, bien éclairée.

IMG_7986_600x

© Therése Olsson

Le ventre est énorme qui porte un garçon.

Meandering, de bois, de neige et de chair, est le journal du cycle de la vie d’une famille en expansion n’oubliant jamais la dimension essentiellement poétique de l’existence.

1_470x

Therése Olsson, Meandering, swedish/english, editing & design Therése Olsson & Gösta Flemming, Journal (Sweden), 2020, 120 pages

Site de Therése Olsson

Editions Journal© Therése Olsson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s