Etre chat, par Masahisa Fukase, photographe

36-Sasuke

©Archives Masahisa Fukase

« Sasuke bâille énormément. En octobre, j’ai décidé de ne rien photographier d’autre que ses bâillements. Mais comme il bâille uniquement après un petit somme, je devais le coucher, régler mon appareil pendant qu’il s’endormait, puis le réveiller, prêt à actionner le déclencheur. Sasuke n’appréciait vraiment pas. Au bout d’un mois environ de ce travail ciblé, j’avais une quantité prodigieuse de clichés de bâillements. Je me demande si aucun autre photographe au monde a jamais photographié autant de bâillements de chat que moi. » (Masahisa Fukase)

Pour aimer les chats à ce point, il faut probablement en être un soi-même.

Rassemblant les photographies que le Japonais Masahisa Fukase a réalisées de ses chats, Sasuke et Momoe, l’ouvrage Sasuke (Atelier EXB / Editions Xavier Barral) est un livre d’amour à quatre pattes et de jeux de rôles.

Sur la couverture, des avis de recherche émouvants : un adorable chaton a disparu, il faut le retrouver, la vie de son maître, de son ami, en dépend intensément.

82-Sasuke

©Archives Masahisa Fukase

Le chat possède une vie autonome, il est très largement imprévisible, mais, quand soudain il choisit vos genoux pour s’abandonner en ronronnant comme jamais, c’est l’extase.

On le dit infidèle, c’est une bêtise. Il ne triche pas, propose sa loi, à prendre ou à laisser.

En photographiant son chat Sasuke, nommé ainsi d’après un ninja légendaire, l’enfant terrible de la New Japanese Photography – avec Shomei Tomatsu, Eikoh Hosoe, Noriaki Yokosuka, Nobuyoshi Araki et Daido Moriyama -, se contemple lui-même, s’expérimentant dans le regard de l’autre, se réinventant quadrupède.

Ayant déjà fait l’objet de plusieurs livres, la relation entre Fukase et ses chats est aujourd’hui une nouvelle fois montrée en un corpus d’images parfois inédites découvertes par Tomo Kosuga dans les archives du photographe né en 1934 dans l’île de Hokkaido, tombé dans le coma à l’âge de 58 ans, maintenu en soins intensifs jusqu’à sa mort en 2012.

« En réalité, explique ce dernier, Fukase laissait ses deux chats batifoler ensemble car ils s’entendaient vraiment bien. Momoe aimait par-dessus tout bondir sur Sasuke, pour le forcer à jouer avec elle et Fukase, qui se mettait souvent à plat ventre pour ses prises de vue afin de se placer à hauteur de leur vue, se régalait à l’idée de les photographier au quotidien. »

43-Sasuke

©Archives Masahisa Fukase

Les chats de Fukase sont bien plus que des chats, ce sont de véritables partenaires de jeu, des acteurs burlesques à part entière.

Dans les séances de dédicaces, les voilà qui tamponnent les livres de leurs pattes, telles les stars qu’ils sont.

On peut les voir jouer au jeu de go, sortir de l’emballage d’un papier journal ou passer la tête en-dehors d’une veste en cuir zippée.

Fukase les met en scène, avec un crapaud, avec des carabidés, avec des lézards, avec une bogue de châtaigne, observant les interactions.

Photographiés de très près ou en contre-plongée, les chats révèlent leur dimension mythologique.

Ce sont de tendres monstres, des créatures archaïques un peu folles.

12-Sasuke

©Archives Masahisa Fukase

Avec une forme de malice cruelle plaisant à l’animal, Fukase s’amuse à jeter son chat contre une vitre, ou dans une assemblée de pigeons alors affolés.

Sasuke – nom générique pour tous ses chats – est un artiste punk, ou un rocker, préférant les audaces de son maître à la fadeur de la domesticité bourgeoise.

Mieux vaut quelques dingueries enfantines, plutôt que la sagesse mièvre des culs-bénits.  

Langue pendue, le chat fait la grimace, vous pouvez essayer de l’imiter, le concours n’a pas de limite d’âge.

Fukase et ses chats ne font qu’un – allez expliquer cela à un cartésien patenté ! -, dans le moment qui les lie et que l’on peut appeler amour.

31875

Masahisa Fukase, Sasuke, textes de Masahasi Fukase (texte de 1978) et de Tomo Kosuga, édition Jordan Alves, design graphique François Dézafit, Atelier EXB / Editions Xavier Barral, 2021, 192 pages

Sasuke – Atelier EXB

logo_light_with_bg

Se procurer Sasuke

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s