Ti amo Paola, con tutto il mio cuore, par Dinaya Waeyaert, photographe

IMGP2820

©Dinaya Waeyaert

Le dernier essai photobiographique de Dinaya Waeyaert, Come Closer – dont le premier livre autopublié, Personal Collection, fut une révélation – est somptueux.  

Ne cessant de photographier son quotidien, ses proches, ses relations sentimentales et érotiques, l’artiste belge a souhaité en ce nouveau livre, particulièrement soigné graphiquement, témoigner de son amour pour une femme.

IMGP2821

©Dinaya Waeyaert

L’impression immédiate est celui de découvrir le journal intime, en reliure suisse et titre manuscrit, d’une grande amoureuse : il y a des post-it détachables collés sur quelques pages, des bouts de tissus, des notes, des dessins, quelques polaroïds, et même une entêtante et délicieuse odeur de vernis.

Les langues s’emmêlent, la nudité est quasi permanente, Paola, l’aimée, est sublime.

IMGP2827

©Dinaya Waeyaert

Ici, la main est à la fois celle qui caresse et celle qui façonne un ouvrage dont chaque pièce est unique – il y en a cinq cents, édition très certainement vite épuisée.

Depuis quatre ans, Dinaya photographie en couleur et noir & blanc Paola, son visage, son corps, ses gestes, sa peau, ses seins.

IMGP2833

©Dinaya Waeyaert

Les extraits de planches-contacts rappellent le bonheur d’être ensemble, au lit, dans la salle de bain, dans la nature.

Toutes deux se regardent intensément, s’offrent ce qu’elles ont de plus précieux, s’abandonnent avec confiance.

IMGP2839

©Dinaya Waeyaert

Paola – comme une contraction de Paolo et Francesca, les deux amants passionnés décrits par Dante -, muse sans pareille, écrit des messages bouleversants témoignant de son amour profond : « for my little lover, keep yoursely hydratated everyday… exactly like a beautiful Flower you are » / « Remember how much I love you / Everyday more / Your love paolina »

Elles se contemplent, se désirent, Come Closer est un arbre sauvage aux feuilles frémissantes.

IMGP2836

©Dinaya Waeyaert

Adam et Eve se baignent dans le torrent, ce sont deux femmes qui rient et ne cessent de faire l’amour.

Aucune obscénité ici, mais la belle impudeur de ceux qui se dévorent sans retenue, parce que rien n’est plus vrai, ni plus beau.

IMGP2850

©Dinaya Waeyaert

Il y a parfois des ciels de mélancolie, des visages un peu tristes – « She wants a little distance » -, donnant terriblement envie de les consoler.

Un coquillage recouvre un téton, mais l’autre reste disponible pour la succion.

IMGP2845

©Dinaya Waeyaert

Paola rit, Paola jouit, la vie est fantastique.

On se manque, on se retrouve, l’art est un conservatoire de l’éternel éphémère du désir.

IMGP2863

Dinaya Waeyaert, Come Closer, book design Calin Kruse / FLUUT Grafik-Design, concept and Editorial Direction Calin Kruse, Yana Kruse, Dinaya Waeyaert, Dienacht Publishing (Leipzig, Germany), 2021, 164 pages – 500 exemplaires

IMGP2857

Dienacht Publishing

PromoBoek_33

Dinaya Waeyaert – site

IMGP2862

©Dinaya Waeyaert

Un bonheur arrivant rarement seul, les éditions L’Enfant Sauvage (Belgique) publient un petit livre reprenant quelques-unes des images de Come Closer, ainsi que des séries de la Bruxelloise Renée Lorie et Joselito Verschaeve, artiste vivant à Gand.

Il y est question de mains, de regards, et de fruits défendus.

ES_02_Magazine_Mockup

L’Enfant Sauvage Collection 02, photographies de Dinaya Waeyaert, Renée Lorie et Joselito Verschaeve, conception graphique Studio Dirk, 2021, 70 pages

L’Enfant Sauvage – Collection 02

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s