Malabar, une prière pour Françoise Nuñez, photographe

inde-2014-kalari

Kerala, Inde 2014 ©Françoise Nuñez

Comme il est émouvant de voir le nom de Françoise Nuñez reparaître en tête d’un nouveau livre, alors que son corps s’en est allé il y a seulement quelques jours, et que sa famille comme tous ses amis sont encore effondrés.

Publié dans la collection de livres à poster de Serge Airoldi aux éditions charentaises Les petites allées, Malabar est un texte de Chantal Detcherry sur une photographie de Françoise Nuñez prise en 2014 dans le sud-ouest de l’Inde.

On y voit en noir et blanc trois hommes à peine vêtus s’exerçant à l’art du kalarippayattu, pratique martiale ancestrale du Kerala.

Au centre de l’image, un homme assis sur le sol tend ses mains jointes vers le ciel, épaules brillantes et musclées, corps de tigre souple.

En cette position probablement sensée favoriser la circulation de l’énergie, je ne peux m’empêcher de  voir aujourd’hui une prière lancée à travers le temps, pour l’Occidentale venue les contempler, pour que les dieux lui soient favorables, et pour le voyage de son âme dans les mondes archétypaux.

Ces trois hommes dissociés mais unis dans l’image me font penser à une version masculine des Trois Grâces de la mythologie grecque symbolisant le don de vie, la créativité et la beauté, qualités allant si bien à la photographe.

Le kalarippayattu ? « C’est l’art de se défendre, précise Chantal Detcherry, de faire régner la paix face aux violents et aux porteurs de trouble, l’art de la lutte poussée à son degré le plus haut : à la fois vigueur physique et maîtrise mentale. »

Françoise Nuñez a photographié des lutteurs gymnosophistes se préparant à danser pour la non-violence, pour la bonne santé du monde, pour le renforcement de la force spirituelle.

Malabar est un chant de l’âme, une image volante, le portrait inversé d’une voyageuse pratiquant son art comme une ascèse.

image (1)

Françoise Nuñez / Chantal Detcherry, Malabar, collection « Pour dire une photographie » dirigée par Serge Airoldi, éditions Les petites allées, 2021 – 200 exemplaires numérotés

Les petites allées

Françoise Nuñez – Galerie Camera Obscura

logo_light_with_bg

Se procurer Malabar

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s