Quand vous ferez la moisson dans votre pays, une dialectique du sacré et du paysage par la revue de l’Ecole nationale supérieure du paysage

« Vous qui construisez des jardins, ne faites pas des parcs, des espaces verts ; faites des marges. Ne faites pas des terrains de loisirs et de jeux, faites des lieux de jouissance, faites des clôtures qui soient des commencements. Ne faites pas des objets imaginaires ; faites des fictions. Ne faites pas des représentations : faites des vides,…

La logique du mal, par Mathieu Asselin, photographe enquêteur

« Monsanto® comprend plus de 50 Superfund Sites (des zones contaminées ultra-prioritaires) au sein des seuls Etats-Unis. Ces sites affectent des centaines de communes et leurs environs, avec des conséquences sanitaires et écologiques désastreuses sur le territoire américain comme ailleurs. Pour autant Monsanto®, s’appuyant sur des relations au sein de l’administration américaine – la Food…

Le conte fantastique des invisibles, par Laura Pannack et Mélanie Wenger, photographes

Depuis 1995, la filiale française de la banque britannique HSBC décerne un prix à deux photographes professionnels émergents en leur offrant une première monographie d’éditeur (éditions Actes Sud), et une exposition itinérante, soit une visibilité très précieuse, HSBC France acquérant en outre six œuvres par lauréat pour son fonds photographique propre. Après Christian Vium et…

Le jeu du Dorica Castra, par le photographe Mathieu Pernot

Lors des dernières rencontres d’Arles, l’exposition du travail photographique de Mathieu Pernot consacré à la famille rom des Gorgan fut un événement. La présence considérable dans le cadre des membres de cette famille impose une sorte de fascination immédiate. Le cadre ? Autant dire un défi à la liberté de fond d’individus refusant d’instinct le fichage…

La Syrie, arche d’avenir, par le photographe Michel Eisenlohr

C’est un livre qui fait immédiatement un bien fou, parce que son regard est terriblement paisible et de pur accueil. Comme si Daech et la fureur iconoclaste n’avaient jamais existé. Palmyre, Alep, Damas, Images de Syrie, de Michel Eisenlohr est le fruit d’un voyage en Orient entrepris par le photographe en 2002, alors invité à…

L’Histoire comme une torsion de feutre, par le romancier Eric Vuillard

Eric Vuillard fait partie de ces écrivains pour qui l’Histoire est d’autant plus intéressante à décrire, peindre, approcher, qu’elle est un spectacle à deviner, c’est-à-dire une succession de détails cachés dans la tapisserie. Les grandes déchirures procèdent ainsi d’une infinité de failles et de fautes de goût menant à la catastrophe. Après Tristesse de la…

Harry Callahan à Aix-en-Provence, ou les méditations d’un photographe solitaire

En période politique troublée et de désorientations de toutes sortes, la beauté sereine et mystérieuse des images du photographe américain Harry Callahan fait tout simplement du bien. Don de l’auteur à la Maison européenne de la photographie (Paris), les French Archives (catalogue superbe publié par Actes Sud) sont constituées de cent trente tirages. Il est…

Les fictions de la mémoire, par Edgardo Cozarinsky

Auteur d’un livre culte, Vaudou urbain (Christian Bourgois, 1989), l’écrivain et cinéaste Edgardo Cozarinsky, né en Argentine en 1939, est encore trop méconnu en France, malgré un accueil critique des plus favorables pour des œuvres publiées aussi bien chez Actes Sud (La fiancée d’Odessa, Le ruffian moldave) que chez Grasset (Loin d’où, De l’argent pour…

La recherche du temps perdu, par Jean Eustache et Luc Béraud

Il flotte, autour de l’astre noir Jean Eustache, une aura de beauté et de maléfice faisant de lui, aux côtés de Jean Vigo, l’une des personnalités les plus singulières du cinéma français. Mort par suicide à l’âge de quarante-deux ans, l’auteur de l’invisible La Maman et la putain – les droits d’exploitation sont bloqués par…

La folie les cris les blessures la poésie, par Mathias Enard

Il y a chez Mathias Enard une réjouissante folie d’écritures, de langues, et de voyages, faisant de cet auteur primé (Goncourt 2015 pour Boussole) un explorateur des confins du monde et de l’esprit, bien plus qu’un salonnard. On sait le goût pour l’exotisme, l’orientalisme, les zones de tensions (Sarajevo, Damas, Tripoli) de cet auteur des…