Les métamorphoses d’un père, par Charlotte Abramow, photographe

« Je vais vous raconter l’histoire de mon père, qui, à l’heure où j’écris ces lignes, a 86 ans. Il a traversé une guerre, un cancer et un coma, et a aujourd’hui déménagé sur une planète qui n’existe que dans sa tête. » Charlotte Abramow est une jeune artiste belge très douée, et très aimante, ayant commencé…

Sortir de l’impasse, par Herta Müller, prix Nobel de littérature

« Je crois que les gens se divisent en deux catégories, selon leur façon de ressentir les paysages. Les uns aiment escalader une montagne, avoir les pieds tout près des nuages, et dominer la vallée de la tête, du regard. Là-haut, leur souffle se libère, leur poitrine se dilate, ils prennent un grand bol d’air. Les…

Du destin des poulets, et des humanoïdes, à l’heure nucléaire, par David Fathi, plasticien

Publié par l’ambitieuse et excellente maison d’édition indépendante Maria Inc., Anecdotal, de David Fathi, photographe français né en 1985, est un livre sidérant sur l’âge nucléaire et la question des essais atomiques à partir d’anecdotes retrouvées plus incroyables ou folles les unes que les autres. L’impression générale est celle d’un climat d’absurde et de périls…

Les Métamorphoses d’Ovide, dix ans de traduction, par Marie Cosnay

La nouvelle traduction intégrale des Métamorphoses d’Ovide par la romancière Marie  Cosnay était attendue depuis longtemps, tant sont rares les occasions de lire à neuf les plus beaux classiques. Sans forçage herméneutique, ou souhait de traduire de manière fantaisiste pour le moderniser (ah, l’horreur de ce mot !) le grand écrivain latin, l’auteur d’Aquero (éditions…

Tristan Felix et Madge Gill, beaux anges du bizarre

Adepte des formes hybrides et des inventions verbales, le poète Tristan Félix livre avec Aphonismes un recueil images/textes de grande singularité. Impossible pour cet écrivain des mondes étranges et des signes tératologiques de se contenter de l’ordre habituel des apparences. Chaque nouveau livre semble le prolongement d’un même rêve au pays du bizarre et du…

Comme s’il n’y avait que huit jours dans la vie, par Pascal Convert, le converti

Conversion, du plasticien et écrivain Pascal Convert, est un livre composé de quelques images pauvres – le trésor de photographies d’enfance, d’êtres chers – et de textes en fragments de nature autobiographique. En son centre, l’auteur explicite sa poétique : « Ayant largement passé la cinquantaine, j’ai compris depuis longtemps qu’aucun destin d’exception ne m’attendait et…

Unica Zürn, machine désirante, par Perrine Le Querrec

Les éditions Tinbad s’imposent de plus en plus dans le paysage éditorial français, et c’est une excellente nouvelle. Leur dernière livraison, totalement inattendue, est un bijou noir, somptueux, vénéneux, une « ruine de biographème » consacrée à l’anagrammatique et tourmentée Unica Zürn (1916-1970), compagne du plasticien Hans Bellmer. Ecrit par la poétesse Perrine Le Querrec, très appréciée…

Mais où sont passés les fous ?, par Michel Thévoz

« Avec la globalisation, les disparités se fondent en une mêmeté amorphe. L’ « ailleurs » interne, qui semblait particulièrement réfractaire, n’a pas résisté à l’entropie : l’imaginaire des enfants est formaté par les jeux vidéo, et celui des malades mentaux par les antidépresseurs. » Ainsi commence, ou presque, la deuxième édition de Requiem pour la folie, du spécialiste de l’art…

Humanité mutante et anus solaire, par la plasticienne Aurélie Dubois

Les chanceux qui pourront se rendre avant le 26 mars à la galerie 24 Beaubourg (Paris) y découvriront une exposition, intitulée Voir peut-il rendre fou ?, parmi les plus exceptionnelles depuis longtemps. Son maître d’œuvre en est la plasticienne Aurélie Dubois, qui y présente dix-sept années de recherches concernant les limites du corps humain, les questions…

Je ne sais pas où va ce texte, ou l’éloge de Los Angeles par Laure Murat

Bien sûr, Laure Murat, enseignante à l’université de Californie- Los Angeles (UCLA), auteure de livres remarquables et remarqués (La Maison du docteur Blanche. Histoire d’un asile et de ses pensionnaires, de Nerval à Maupassant, 2001, Passage de l’Odéon. Sylvia Beach, Adrienne Monnier et la vie littéraire à Paris dans l’entre-deux-guerres, 2003, L’homme qui se prenait…

La littérature à l’estomac des tordus, naïfs et crétins du Nord

Voici un livre impossible, monstre, rabelaisien, totalement dingue, hilarant et de gai savoir, Cadavre grand m’a raconté, une anthologie de la poésie des fous et des crétins dans le Nord de la France. On t’appelle maintenant, cher Nord dégénéré, Hauts-de-France, le petit doigt sur la couture du pantalon, mais baisse ton froc camarade, détends-toi, et,…