La Besogne des mots, Georges Bataille, Cahiers 4

« Bataille a fait de la devise du diable – Non serviam – celle de la littérature. » (Michel Surya) Elégant, intelligent, effervescent. Le numéro 4 des Cahiers Bataille, qui est un dictionnaire critique conçu en hommage à la revue Documents (1929-1930), est un outil de travail formidable pour comprendre et questionner un penseur et…

L’amour flou, par Halogénure, revue de photographie indispensable

Revoilà Halogénure, et c’est une nouvelle fois un bain de jouvence, une source d’enchantements graphiques et de découvertes tous azimuts. Qu’une telle revue puisse subsister et s’imposer dans le champ de la réflexion sur la photographie contemporaine possédant une vaste mémoire est une joie simple et vraie. Halogénure est une tribu sauvage, des trognes d’irréductibles…

Homélie de la parole trahie, par Olivier Py, poète

« Le désespoir n’est nulle part, le désespoir est partout, vos pères vous ont abandonnés et je viens, aujourd’hui, en frère réveiller votre révolte. » On connaît l’enthousiasme du poète, dramaturge, et officiel du théâtre, Olivier Py, son lyrisme, son rimbaldisme, son orphisme, son claudélisme, son biblisme, son amour de la langue et des corps masculins qu’elle…

Dans la perspective d’une vie passionnante, par le photographe Claude Dityvon

Lorsqu’il photographie Mai 68, Claude Raimond-Dityvon (1937-2008) rend compte de ce que peut être le théâtre d’une révolte majeure. Cofondateur avec son épouse Christiane et quelques autres bandits (Alain Dagbert, Martine Franck, Hervé Gloaquen, François Hers, Richard Kalvar, Jean Lattès, Guy Le Querrec) de la turbulente Agence Viva en 1972, Dityvon n’a pourtant commencé à…

D’autres vies que la sienne, la fiction comme liberté, par David Bosc

L’écriture pour David Bosc est un chemin de voluptés. Après La Claire Fontaine (2013) et Mourir et puis sauter sur son cheval (2016), les éditions Verdier publient Relever les déluges, un ensemble de quatre récits courts, déjà parus, pour trois d’entre eux, dans L’Humanité, Décapage et La Couleur des jours. Une nouvelle fois, ce livre…

Les jardins d’Armide à minuit – conversation avec Annie Le Brun à propos de Radovan Ivsic (2)

Annie Le Brun, poétesse, essayiste, commissaire d’exposition, lectrice de Sade et des grands irréguliers du langage, incarne un principe de subversion qu’elle n’a cessé d’approfondir dans une œuvre au long cours, écrivant notamment, fidèle à la morale surréaliste, Les pâles fiévreux après-midi des villes (1972), Lâchez tout (1977) ou A distance (1985). On peut lire,…

Des monades, des fenêtres et le désir de révolution, par Gilles Hanus

Concilier à la fois les nécessités de l’Un et de l’Universel est un défi majeur, peut-être le premier de nos impératifs éthiques, pour les animaux politiques – plus ou moins dépolitisés/ruinés – que nous sommes. Cherchant des points de convergences et d’appuis dans les pensées de Benny Lévy, Sartre, Spinoza et Lévinas, le philosophe Gilles…