Politique et amitié, Panaït Istrati-Romain Rolland, une correspondance

On peut s’effrayer quelquefois de la grosseur des volumes des correspondances, 700 pages pour les lettres inédites (1804-1828) de François de Chateaubriand à Delphine de Custine et Claire Duras (Gallimard, 2017), 1950 pages pour la Correspondance 1854-1898 de Stéphane Mallarmé (Gallimard, 2019). Pourtant, la perspective de s’approcher de la matière même des écrivains (la vie,…

Un fouet cosaque sur ma commode, par Honoré de Balzac, dernière correspondance

« Il y a dans les événements humains une force supérieure qui les dénoue et qui rend les discussions publiques, l’intervention de l’opinion, complètement inutile. L’homme peut nouer, il ne dénoue jamais. Ceci atteint tous les drames politiques. Aussi, selon moi, l’homme politique est-il peu de chose devant le poète et l’écrivain. Le livre est plus…

Quelqu’un est là… Nous sommes deux, ou l’essence spirituelle du peuple russe, par Vladomir Soloviev

La révélation, par les éditions Pierre Guillaume de Roux, de l’œuvre de l’auteur russe Vladimir Soloviev (1853-1900), philosophe, poète et traducteur (de Platon notamment), est un petit événement, pour qui souhaite entendre quelque chose à l’expression « racines chrétiennes de l’Europe ». La quatrième de couverture relève de l’hagiographie : « Sa vie fut à la hauteur de ses…

L’espèce Fahrenheit, par Galia Ackerman (épisode 4)

Galia Ackerman, essayiste, éditrice et traductrice d’origine russe installée en France après avoir séjourné longuement en Israël, dissidente fondamentale, est aussi une excellente journaliste. Travaillant sur Tchernobyl depuis 1998 (Les Silences de Tchernobyl, Autrement, 2006 – Tchernobyl, retour sur un désastre, Folio, 2007), son dernier ouvrage, Traverser Tchernobyl (éditions Premier Parallèle) est indispensable pour qui…

Ukraine cette inconnue

Sur la couverture cartonnée, une femme nue, couverte de boue et d’or, marche dans ce qui ressemble à un désert de rocailles, ou le lit d’un fleuve, ou un territoire sublunaire. On ne sait rien, et les minces indices que nous parvenons à distinguer troublent la perception. Créature mythologique, rescapée des abysses, cette entité femelle…