La République en marche, par Tendance Floue, collectif de photographes, et leurs amis

© Julien Magre / Azimut / Tendance Floue AZIMUT est une performance photographique par étapes réalisée par trente-et-un photographes à travers le territoire français, de Montreuil en Seine-Saint-Denis, lieu de résidence du collectif Tendance Floue, initiateur du projet, à Saint-Jean-de-Luz dans les Pyrénées Atlantiques. Six volumes – un par lettre – ont été produits (présentés…

La réinvention du lieu, par Azimut, projet du collectif Tendance Floue (3)

Le paysage est loin de n’être que pure extériorité. Bien au contraire, il se pratique, se vit, s’expérimente, entre accueil et résistance, rejet et appel. Les dériveurs du collectif Tendance Floue l’ont bien compris, qui depuis Montreuil se relaient pour retrouver par les pieds un état de disponibilité à ce qui est, ou arrive. Le…

Le projet photographique Azimut, une expérience d’éveil (2)

J’ai présenté récemment – le 30 août 2017 – l’enthousiasmant projet du collectif Tendance floue, Azimut (L’offrande des hommes, des lieux et des non-lieux) polyptique psychogéographique, work in progress éditorial qui comprendra à terme six volumes concernant une trentaine de photographes. Patrick Tourneboeuf était de la seconde marche. Je lui ai demandé de légender simplement, sensiblement,…

Les vertiges de l’identité carnavalesque, par Olivier Culmann, photographe

Questionnant les notions d’identité et de représentation sociale, le photographe Olivier Culmann, membre du collectif Tendance floue, a imaginé avec The Others (Xavier Barral, 2015), une série hilarante sur notre besoin de faire de nous-même notre propre idole. Construites dans des studios photographiques en Inde, ses images montrent à la fois les métamorphoses du même…

Séoul, cité de plasma, par le photographe Denis Bourges

Onzième titre de la collection « Villes mobiles » – après Rome, Bucarest, Montreuil, Beyrouth, Venise, Saint-Malo, Fukuoka, Rabat, Marseille, New York – imaginée par les éditions de Juillet (Chantepie, près de Rennes), Séoul is watching me offre une déambulation dans la capitale coréenne en cinquante images prises, c’est la contrainte de la collection, au téléphone portable….

Mat Jacob, l’insurrection des hommes de maïs

Si le soulèvement des Indiens autonomistes du Chiapas fait partie de la légende, il importe désormais de revenir, vingt-deux ans après leur insurrection, sur l’histoire d’une lutte à bien des égards exemplaire (non-violence, autogestion, solidarités à tous les niveaux). Après avoir lu Ya Basta de l’énigmatique sous-commandant Marcos, Mat Jacob, photographe, part en 1995 au…