Montreuil, la rue, la vie, par Jean-Fabien Leclanche, photographe

« Que l’interprétation des faits est aussi une question d’état d’esprit. » Après Good Morning Montreuil (2015), Les chroniques de Montreuil est le deuxième livre aux Editions de Juillet de Jean-Fabien Leclanche. C’est un récit en huit textes et images racontant le quotidien de cette ville de la banlieue rouge, jusqu’à la rencontre du chantier…

Vivre heureux n’est pas une option, par Elise Toïdé, photographe

« Il fera longtemps clair ce soir » est un vers de la poétesse Anna de Noailles (1876-1933), dont l’œuvre célèbre la beauté paisible de la nature, la douceur des bords de lac contre l’univers urbain déshumanisant. C’est aussi un livre de photographie d’Elise Toïdé, dont le décor unique est celui du parc Jean-Moulin-Les-Guilands de…

La réinvention du lieu, par Azimut, projet du collectif Tendance Floue (3)

Le paysage est loin de n’être que pure extériorité. Bien au contraire, il se pratique, se vit, s’expérimente, entre accueil et résistance, rejet et appel. Les dériveurs du collectif Tendance Floue l’ont bien compris, qui depuis Montreuil se relaient pour retrouver par les pieds un état de disponibilité à ce qui est, ou arrive. Le…

L’offrande des hommes, des lieux et des non-lieux, Azimut, un projet du collectif Tendance floue (1)

Azimut est un mot d’origine arabe, passé au XIIIème siècle par l’Espagne, et signifiant chemin. Azimut, c’est aussi un formidable projet porté par le collectif photographique Tendance floue. « En étape, et en se passant le relai, les photographes de Tendance floue et leurs invités pérégrinent à travers le territoire français. L’itinéraire de chacun est libre. »…

Séoul, cité de plasma, par le photographe Denis Bourges

Onzième titre de la collection « Villes mobiles » – après Rome, Bucarest, Montreuil, Beyrouth, Venise, Saint-Malo, Fukuoka, Rabat, Marseille, New York – imaginée par les éditions de Juillet (Chantepie, près de Rennes), Séoul is watching me offre une déambulation dans la capitale coréenne en cinquante images prises, c’est la contrainte de la collection, au téléphone portable….

Vous avez de belles veines, me disait l’infirmière – écrire, selon Christophe Esnaut et Jean-Charles Massera

Malgré des styles très dissemblables, Gangue son de Jean-Charles Massera et Mythologie personnelle de Christophe Esnault ont ceci de commun d’être des dispositifs d’écriture, des mises en scène du sens où les deux auteurs, nourris de culture littéraire, composent leurs livres adossés à la bibliothèque, tout en prenant quelque distance avec les fantasmes de toute…