Brûler les villes endormies, par Sylvain George, poète et cinéaste

« Quelque chose qui ne passe pas, demande à prendre forme, qu’il s’agit de déchiffrer obstinément sur le fil des frontières, de sculpter à l’os jusqu’à la poussière. » Sylvain George écrit et filme à partir de l’ordre du crime formant la substance même de la biopolitique des sociétés de contrôle avancé. « Quelque chose…

Lunacy, rave party où le désir s’acharne, par Meyer, photographe

C’est un astre noir, le fin fond d’un théâtre, d’où apparaît un quart de visage, un nez, une dentition, une bouche que l’on devine heureuse. C’est un hors-temps, celui de la contre-culture et des pulsions brutes. C’est un livre placé sous étui, comme un secret, une interdiction aux moins de dix-huit ans, ou aux peines-à-jouir….

Le Caravage, la peinture comme ordalie, par Yannick Haenel (2)

  Il est rare qu’un livre s’impose comme un jalon bibliographique indispensable dans la compréhension d’un peintre. Avec La Solitude Caravage, Yannick Haenel s’approche au plus près, à partir de son expérience d’écrivain, de ce qui fonde la nécessité artistique d’un des plus grands noms de l’histoire de l’art. Dépassant la romance du mauvais garçon…

Le Caravage, la peinture comme ordalie, par Yannick Haenel (1)

Il est rare qu’un livre s’impose comme un jalon bibliographique indispensable dans la compréhension d’un peintre. Avec La Solitude Caravage, Yannick Haenel s’approche au plus près, à partir de son expérience d’écrivain, de ce qui fonde la nécessité artistique d’un des plus grands noms de l’histoire de l’art. Dépassant la romance du mauvais garçon épris…

Ségrégation spatiale aux Etats-Unis, par les photographes Emanuele Brutti et Piergiorgio Casotti

Voici de nouveau un livre d’une très grande singularité, au design superbe (Fiorenza Pinna), Index G, des photographes Piergiorgio Casotti et Emanuele Brutti, publié en Italie par Skinnerboox. Index G fait référence à l’indice de Gini, mesure statistique de l’inégalité, également utilisé pour déterminer le degré de ségrégation résidentielle. Piergiorgio Casotti et Emanuele Brutti s’intéressent…

Grégory Dargent ou la photographie au cadran de l’apocalypse

On peut lire dans L’expérience (Grasset, 2015), court livre saisissant de Christophe Bataille : « Je suis sorti de la tranchée et tout de suite ses yeux m’ont fixé : deux prunelles de cendre. C’était une chèvre, une pauvre chèvre que nous n’avions pas vue, enchaînée sur la plaine, face au pylône et la bombe. Un chevreau semblait…

Every story is a ghost story, par Patricia Morosan et Calin Kruse, photographes

Les éditions allemandes Dienacht Publishing frappent une nouvelle fois très fort avec deux livres d’une très grande beauté formelle, deux astres surgis de la profondeur d’une interminable nuit plutonienne, Sun Stands Still, de Patricia Morosan, et Hood, de Calin Kruse. De ces deux blocs de poésie nocturne, Hood est le plus radical. Une simple agrafe,…

Scènes de crimes dans le Deep South, par le photographe Morgan Ashcom

Auteur du remarqué Leviathan (Peperoni Books, 2015), Morgan Ashcom est un photographe américain né dans l’Etat de Virginie en 1982, vivant et travaillant actuellement à Charlottesville. Dérives urbaines et rurales prenant pour point d’appui flottant la petite ville de Hoy’s Fork, dans le Sud des Etats-Unis, What the Living Carry (MACK, 2017) est une tentative…

Christopher de Béthune, la photographie comme un vol de pigeon

Jusqu’où ne s’arrêtera pas le photographe belge Christopher de Béthune ? Son dernier livre publié, Skin like winter, radicalise encore un peu plus les lignes esthétiques de ses précédents ouvrages, Pale Tales (2015), Night Ride (2015), Outland (2016), Ill Street Blues (2016), Knights in white satin (2017) et quelques autres pépites noires autopubliées. Qu’est-ce qu’un acte…

Photographier au bord de l’abîme, par Michel Mazzoni

Michel Mazzoni considère la photographie comme un art total, et un champ d’expérimentations multiples. Formellement très abouti, son dernier ouvrage, Amorces, s’impose immédiatement comme une œuvre  plastique élaborée avec la maîtrise d’une pensée sans compromis ne s’interdisant pas les surprises du hasard. Amorces, jeu d’échos infinis entre les différents ordres de présence, est un livre…