Puissance de la vie fragile, par JH Engström, photographe

JH Engström est un artiste des polarités contraires, et du sublime dans la pulsion de vie. Ses photographies sont à la fois des études et des instantanés, des recherches sur le nu, le paysage, la nature morte, le portrait et l’autoportrait, mais aussi une saisie de ce que produit l’expérience de la rue, des corps…

Un amour interdit, par Tomasz Laczny, photographe

©Tomas Laczny Tomasz Laczny, né en Pologne, a découvert à sept ans que sa grand-mère maternelle, tombée amoureuse d’un Polonais à la fin de la Seconde Guerre mondiale, dans un pays ravagé par l’occupant nazi, était allemande. A la Libération, elle fut emprisonnée, et mit au monde une fille dont elle dut être séparée, continuant…

Et in Arcadia ego, par Letizia Le Fur, photographe

©Letizia Le Fur Septième titre des éditions Rue du Bouquet, L’Origine / L’Âge d’or, de Letizia Le Fur est probablement le plus beau, et sans contexte le plus sensuel, le plus élégiaque, le plus solaire. L’écrin est parfait – couverture cartonnée façon album BD de notre enfance, double papier permettant une lecture tantôt lisse, tantôt…

Futaies et dystopie, par Arno Brignon, photographe en Val de Loire

©Arno Brignon La vallée du Loir est l’un des secrets les mieux préservés de France. Une rivière belle et mystérieuse, des villages ancrés dans l’Histoire ne cherchant pas à faire parler d’eux, des faisans un peu partout, la présence discrète du Prince des Poëtes. En ces lieux où l’on respire large et bien, il y…

Sur les seuils, par Julie Nakache, écrivain, et Anne-Sophie Costenoble, photographe

©Anne-Sophie Costenoble Depuis la découverte de l’écriture de Julie Nakache – opuscule Pont d’ombres, sur une photographie de Régis Feugère (Les petites allées, 2021) -, nous ne nous quittons plus, spirituellement. Lisant le recueil poétique en silence et sur la pointe des pieds (éditions d’écarts, 2021), j’ai pensé aux photographies d’Anne-Sophie Costenoble. Je flâne, glane,…

Dans l’hypnagogie, par Laure Samama, écrivain, photographe

© Laure Samama La quatrième de couverture intrigue, provoque, étonne : « Vaut-il mieux un barbu dans son lit ou au-dessus de sa tête ? Le saucisson est-il moteur d’action ? » Parce que nous mesurons très mal ce que le confinement a fait à notre santé mentale (cf ci-dessus), il nous faut des témoignages, des travaux d’artistes, des livres…

Dingues de soleil, et du ciboulot, par Kourtney Roy, photographe

©Kourtney Roy Il faudra un jour sérieusement s’interroger, mais avec bienveillance, il va sans dire, sur la santé psychique de la photographe Kourtney Roy. Car, franchement, est-ce que l’on fait cela si l’on a toute sa raison ? Est-ce que l’on produit The Tourist (André Frère Editions, 2020) si l’on ne rêve inconsciemment de passer de…

Des oiseaux, par la Conserverie, Conservatoire National de l’Album de Famille

© Lauriane Desvignes Addenda inattendu à la dizaine de volumes de la collection Des oiseaux, publiés par les éditions Atelier EXB, Du vent au bout des doigts est un livre très touchant issu d’une collecte opérée à Metz par La Conserverie, Conservatoire National de l’Album de Famille. Des contributeurs, pour une part anonymes, ont accepté…

Transanatolia, géographie du panturquisme, par Mathias Depardon, photographe

Après Güle Güle, de Jean-Marc Caimi et Valentina Piccinni (2020), André Frère Editions approfondit son tropisme turc avec le superbe Transanatolia, de Mathias Depardon, réflexion en images sur les frontières de la Turquie et la notion de panturquisme. Ayant vécu cinq années à Istanbul, avant d’être expulsé, après plusieurs semaines d’emprisonnement, en juin 2017 par…