L’ordre du désordre, She’s Lost Control, par le collectif Tendance Floue et Charlotte Guy, éditrice

La seconde livraison du projet « She’s Lost Control », conçu par Charlotte Guy, fondatrice de la maison d’édition Charlotte sometimes, est un travail radical issu d’une recomposition très rock des archives de l’agence Tendance Floue. L’ambition de ce petit livre imprimé selon le procédé risographique est d’être un objet à la fois fragile et percutant, clandestin…

Une poétique de l’accident, par Gaël Bonnefon, photographe

Il y a chez la photographe Gaël Bonnefon une audace expérimentatrice mise au service d’une vision marquée par la chute, le tragique et les éblouissements du monde, comme une volupté du temps envisagé comme matière première. La réalité se présente chez lui comme une suite incessante d’effacements et de métamorphoses, faisant se lever un doute…

Jim Jarmusch,le chef de guerre, par Philippe Azoury

Il y a chez le cinéaste américain Jim Jarmusch un art du contretemps très dandy, qui est un déphasage dont on peut supposer cependant qu’il est surtout d’essence gnostique. Le décalage est un art de vivre, mais il est peut-être, au-delà d’une volonté d’esthétiser l’existence, la nature même de tout être ayant quitté l’enfance, et…

Antebellum, ou le Sud profond, par le photographe errant Gilles Mora

Gilles Mora, historien de l’art, spécialiste de la photographie, directeur artistique du Pavillon populaire de Montpellier, éditeur, guitariste de rock, est aussi un amoureux des Etats-Unis, de son histoire, de sa musique et de sa littérature. Arrivé en Louisiane en 1972 pour enseigner le français dans la petite ville de Jena – et échapper au…

Je suis là, c’est tout, ou les poèmes visuels d’Anton Corbijn et Jiri Kylian

Les amateurs du groupe de Manchester Joy Division se souviennent peut-être de Control, film d’âpreté et de noirceur nobles qu’avait consacré en 2007 le photographe néerlandais Anton Corbijn à son leader charismatique, Ian Curtis, mort par suicide à vingt-quatre ans. Les Editions du Sonneur offrent aujourd’hui un volume de nature autobiographique à cet artiste de…

I’ll be your mirror

Ce qui rend si émouvantes les grandes présences artistiques, c’est qu’elles relèvent presque toujours de l’anomalie : quelqu’un se dresse face à nous/la société, en mots, en voix, en sons, en gestes, en traits ou en images, qui ne devrait pas être là. Lou Reed, leader d’un groupe aussi mythique qu’éphémère, The Velvet Underground (cinq années…