La vita nova, par Christopher de Béthune, photographe

©Christopher de Béthune Après 808, son livre sur les cités dystopiques paru chez Bessard Editions, Christopher de Béthune publie un fanzine de grande beauté au titre énigmatique, Nouvelles du Ziggurat. Vingt-trois images sur papier recyclé très fin, telles vingt-trois cartes de divination. Christopher de Béthune photographie non pour comprendre le présent, mais pour conjecturer l’avenir….

Dingues de soleil, et du ciboulot, par Kourtney Roy, photographe

©Kourtney Roy Il faudra un jour sérieusement s’interroger, mais avec bienveillance, il va sans dire, sur la santé psychique de la photographe Kourtney Roy. Car, franchement, est-ce que l’on fait cela si l’on a toute sa raison ? Est-ce que l’on produit The Tourist (André Frère Editions, 2020) si l’on ne rêve inconsciemment de passer de…

Nous, le migrant, par Jean-Luc Parant, plasticien et écrivain

« Ce qui nous manque c’est de na pas pouvoir serrer la main de tous les hommes, embrasser toutes les femmes, regarder les yeux de tous les enfants. » Je n’aime pas le mot migrant, désignant des réfugiés dont on fait comprendre qu’ils sont des transhumants saisonniers, ou une espèce zoologique soumise à l’attraction de…

La Besogne des mots, Georges Bataille, Cahiers 4

« Bataille a fait de la devise du diable – Non serviam – celle de la littérature. » (Michel Surya) Elégant, intelligent, effervescent. Le numéro 4 des Cahiers Bataille, qui est un dictionnaire critique conçu en hommage à la revue Documents (1929-1930), est un outil de travail formidable pour comprendre et questionner un penseur et…

L’hyperlieu du capitalocène, Dubaï, par le photographe Nick Hannes

Dans l’empire du faux mondialisé, Dubaï fait sans nul doute figure de laboratoire exemplaire. Fruit d’une enquête de plusieurs années, Garden of delight du photographe anversois Nick Hannes en montre, sans avoir besoin d’en appuyer la critique, à la fois toute l’absurdité et la monstruosité. Dans cette ville des Emirats arabes unis, il semble que…

La mort en été, par le photographe OIivier Kervern

Avec beaucoup de franchise, le photographe Olivier Kervern a accepté de répondre à mes questions, la lecture récente de son deuxième livre, La mort en été, m’ayant enchanté. Beauté géométrique des compositions en noir & blanc, force du soleil et des ombres, influence du cinéma italien des années 1960, sentiment du tragique existentiel font de…

Vers l’apaisement, par Alexandre Arminjon, photographe

J’ai rencontré le travail d’Alexandre Arminjon par l’intermédiaire de Fiona Sanjabi, directrice de la galerie parisienne Agathe Gaillard. Aucune publication de prestige, juste quelques informations glanées çà et là, mais la sensation immédiate d’une puissance de regard à accompagner, questionner. Par la photographie abordée dans toute son exigence, Alexandre Arminjon, qui fut l’assistant de Claude…

Maroc, un théâtre d’apparitions, par Pauline Alioua et Chris Garvi

Nous sommes dans le bassin méditerranéen, dans ces territoires où les situations les plus triviales ont un parfum de mythe. Nous sommes au Maroc, avec Pauline Alioua et Chris Garvi, dont le double regard fait songer à celui du pérégrin Didier Ben Loulou. Dans le creux du manque, que publie Arnaud Bizalion, est ainsi une…

L’aurore à chaque seconde, par Marie Mons, photographe

Naître maintenant, il suffit de le décider. Changer d’identité, il suffit de le décider. Le 26 janvier 2016, alors qu’elle est en Islande, dans le village de Seyðisfjörður situé dans un fjord, Marie Mons, artiste plasticienne invitée, décide de devenir Aurore Colbert, et d’entrer dans une fiction se développant à la lisière du fantastique, ce…