A Paradise in my room, par Saul Leiter, photographe

Chers amis morts trop tôt, cher enfant, cher grand-père, dépêchez-vous de ressusciter, un livre vient de paraître qui est un petit paradis, In my Room, de Saul Leiter. Pendant plus de vingt ans, l’artiste américain a photographié dans ses studios new-yorkais de l’East et du West Village ses compagnes, ses amantes, ses amies. Ces femmes…

Le village, une fiction haïtienne, par Corentin Fohlen, photographe

Depuis quelques années, sans l’avoir véritablement cherché, Corentin Fohlen constitue, de façon très sensible et documentée, l’archive photographique d’un pays de beauté frappé par de nombreux malheurs, les catastrophes climatiques et sanitaires régulières s’accompagnant de l’incurie des pouvoirs publics et de la cleptomanie de la classe dirigeante. Grand lecteur d’écrivains haïtiens majeurs, qui sont parfois…

De la vie rêvée des Lolitas, par Carole Bellaïche et Alain Bergala

Les jeunes filles, quand elles vous regardent sans ciller, sont très intimidantes, ayant le pouvoir de vous faire croire à leur innocence. Les jeunes filles sont criminelles, lorsqu’elles se fardent afin de vous séduire, et qu’elles savent qu’elles auront sans mal ce qu’elles veulent, non pas votre corps, c’est trop facile, mais la chute de…

Eloge de la féminité bolivienne, par Delphine Blast, photographe

Cholitas, de Delphine Blast, est un somptueux livre à la couverture de velours rouge (Bessard Editions, 2017) conçu tel un éloge de la féminité bolivienne, et une célébration de la terre-mère nourricière, la Pachamama. Longtemps déconsidérées, les cholitas, issues de tous les milieux, ont réussi à imposer leur présence radieuse, forte, revendicatrice, dans une société…

La beauté sans intention, par Peter Lindbergh, photographe

« Ce qui n’est que beau m’a toujours ennuyé. Ce qui m’intéresse, c’est ce qui est puissant et vrai. » Peter Lindbergh est un photographe allemand né en 1944. Ses portraits des stars de la mode, actrices, mannequins, sont connus, femmes majuscules isolées sur fond noir telles les déesses de notre temps. Il côtoie pour le magazine…

Les vertiges de l’identité carnavalesque, par Olivier Culmann, photographe

Questionnant les notions d’identité et de représentation sociale, le photographe Olivier Culmann, membre du collectif Tendance floue, a imaginé avec The Others (Xavier Barral, 2015), une série hilarante sur notre besoin de faire de nous-même notre propre idole. Construites dans des studios photographiques en Inde, ses images montrent à la fois les métamorphoses du même…