De la vie rêvée des Lolitas, par Carole Bellaïche et Alain Bergala

1978-2 (glissées)
© Carole Bellaïche

Les jeunes filles, quand elles vous regardent sans ciller, sont très intimidantes, ayant le pouvoir de vous faire croire à leur innocence.

Les jeunes filles sont criminelles, lorsqu’elles se fardent afin de vous séduire, et qu’elles savent qu’elles auront sans mal ce qu’elles veulent, non pas votre corps, c’est trop facile, mais la chute de votre âme.

Leurs bouches sont closes, vous balbutiez des banalités, puis, avec un reste de fierté, vous les prenez de haut.

CaroleBELLAiCHE
© Carole Bellaïche

La grâce de leurs seins nus est soudain répugnante, et leurs déshabillés d’une grande vulgarité.

Vous rêviez d’un festin de leurs épaules, mais maintenant vous vous détournez, et shootez rageusement dans leurs culottes tombées.

Vous ne partagez rien, même pas l’enfance, qui fut déjà pour ces déités pur exercice de pouvoir.

Leurs chevelures sont pour ces garces garçonnes des fumées de cigarettes, des laques d’altitude.

cb
© Carole Bellaïche

Vous ne savez rien d’elles, que leur beauté condamne à des manigances sans fin, et à la solitude.

La photographe Carole Bellaïche, collectionneuse de visages et de corps graciles, les a observées, scrutées, admirées, aimées, protégée par la vitre de son instrument de capture.

Les voici, vénéneuses, alanguies, charmantes, dans un livre publié par les éditions belges Yellow Now, Entre jeunes filles, accompagné d’un texte superbe du critique, réalisateur et essayiste Alain Bergala, intitulé L’Incube amoureux.

Elles ? Ce sont Carole, Pascale, Elsa, Emmanuelle, Natacha, Nathalie, Valérie, Catherine, Virginie, et l’androgyne Jean-Philippe.

Lorsqu’elle les a photographiées en 1978, Carole Bellaïche avait quatorze ans. Les images ont depuis beaucoup dormi, se sont dégradées, ont bonifié.

CaroleBELLAiCHE
© Carole Bellaïche

Elle est photographe, elles sont modèles, les rôles sont d’emblée établis, comme une évidence. Le lieu est unique, un appartement familial cossu, vaste.

Les petites poupées chéries se prêtent immédiatement à la mise en scène (façon studio hollywoodien des années 1930), elles adorent ça, s’exposer, jouer avec leur apparence, s’affoler d’elles-mêmes.

Ces camarades de classe, Carole Bellaïche les possède, en leur offrant le plaisir de se laisser manipuler.

« La photo, pour la jeune Carole, est un médium de pouvoir sur les autres jeunes filles, mais de tout autre nature que celui des amateurs-mateurs de jeunes filles qui se cachent derrière leur appareil pour leur voler ce qui fait signe à leur désir. La jouissance de cet ascendant, écrit Alain Bergala, ne réside pas dans le voyeurisme que la photo autorise, mais dans le rôle symbolique que lui donnent le statut de photographe et le pouvoir de mettre en scène. Les enjeux sont dans la vie même, pas dans la séance de pose. »

img607 - copie
© Carole Bellaïche

Entre jeunes filles est précisément un livre de filles, un dialogue intime et continu entre créatures du même monde, en cela fascinant pour qui n’a pas la chance d’être né femelle.

C’est une atmosphère, un climat, une rêverie picturale.

Le monde n’existe plus en dehors du flirt sexuel qu’autorise le jeu très cinématographique de ces Greta Garbo nubiles.

Tout à l’heure, la chimie commencera à attaquer la douceur des corps, engloutissant les fantasmes de volupté partagée.

Et Alain Bergala de conclure : « Ce qui rend ces images précieuses, au-delà de leurs qualités photographiques intrinsèques, c’est que leur singularité, au lieu d’en faire un cas à part, une expression pittoresque, permet d’approcher quelque chose de l’essence même de l’être-photographe. Ce n’est pas l’anecdote de la grande jeunesse de la photographe qui importe, mais la preuve par l’évidence – dont témoignent les premières photos d’un Robert Frank ou d’un Bernard Plossu – que le temps ne fait rien à l’affaire, et que dès son année zéro, un vrai photographe est déjà photographe. »

005251523

Carole Bellaïche et Alain Bergala, Entre jeunes filles, éditions Yellow Now, 2017, 112 pages

Site des éditions Yellow Now

main

Se procurer le livre Entre jeunes filles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s