Haïti, dix ans de couleurs, par Corentin Fohlen, photographe

Nouveau livre haïtien de Corentin Fohlen, composé d’une décennie d’images inédites, Only colored est un hymne aux couleurs d’une île et d’un peuple à la vitalité peu commune. Précédé de quelques pages d’un journal tenu entre 2013 et 2019 – très bien écrit -, cet ouvrage publié sous forme de cahier agrafé, chez photopaper (Elisa…

Le village, une fiction haïtienne, par Corentin Fohlen, photographe

Depuis quelques années, sans l’avoir véritablement cherché, Corentin Fohlen constitue, de façon très sensible et documentée, l’archive photographique d’un pays de beauté frappé par de nombreux malheurs, les catastrophes climatiques et sanitaires régulières s’accompagnant de l’incurie des pouvoirs publics et de la cleptomanie de la classe dirigeante. Grand lecteur d’écrivains haïtiens majeurs, qui sont parfois…

Les lamentations de Déméter, par Monika Bulaj, photographe

Monika Bulaj est une photojournaliste polonaise naturalisée Italienne née en 1966. Son dernier livre publié, chez Contrasto (Roma), s’intitule Where Gods Whisper. C’est une traversée de la planète à la recherche des formes du sacré, des rites liant les vivants et leur Dieu, les croyants et l’invisible. Nous sommes en Ethiopie, au Tibet, en Egypte,…

Les vivants, les jours, et les nuits, par les Myopzines réunis – volume trois

Pour les étourdis ayant oublié mon précédent article sur le projet MYOPZINE (cliquer ici), petit rappel : « MYOPZINE c’est 21 ouvrages autoédités par chacun des photographes de l’agence Myop. Vingt-et-une histoires choisies par chacun des photographes de l’agence comme les vingt-et-une lettres qui composent « Mes Yeux Objets Patients », le vers de Paul Eluard à l’origine de…

Haïti, une identité carnavalesque, par Corentin Fohlen, photographe

Karnaval Jacmel de Corentin Fohlen est un livre somptueux (éditions Light Motiv, 2017). Emergent d’un noir profond des figures de carnaval d’une puissance sidérante, tant elles sont effrayantes ou inventives. Ce ne sont plus des femmes, des hommes, des enfants, mais des monstres impossibles, des créatures burlesques, des démons, des fragments d’une réalité archaïque, des…

Les Indiens de Sibérie, par Claudine Doury, photographe

C’est par la beauté de son nom que le fleuve Amour a mené il y a près de trente ans la photographe Claudine Doury en Sibérie. Russophile par l’école, elle l’est devenue alors par le cœur, rencontrant des peuples lointains qui lui ont immédiatement fait songer aux Indiens d’Amérique tels que représentés par Edward Curtis…

La photographie comme guérison, par Henry Roy

Henry Roy, artiste d’origine haïtienne, considère la pratique photographique comme une activité magique, très rationnelle, et sans folklore. Considérant les meilleures photographies comme des puissances d’action considérables (des photos-mantras), Henry Roy donne à l’imaginaire une place prépondérante, abordant la réalité comme l’une des modalités du rêve. Repéré depuis plusieurs années dans les revues Purple, Edwarda…