Avancer dans le blanc, par Christophe Jacrot, photographe

Un voyageur solitaire parcourant des paysages glacés. Une marche s’arrêtant à la lisière de la démence. Des larmes gelées, un matin tempétueux, des lumières dans le chaos. Des efforts de Titan pour ne pas se coucher sous le blanc et se reposer enfin, définitivement. Une biche, une voiture renversée, le monde muet au bord du…

Le Vermont, zone interdite par Stéphane Lavoué, photographe

Au Royaume du Nord Est, dans le Vermont, Etats-Unis, entre Lowell, Salem, Wolcott et Sheffield, pour survivre, il faut savoir se taire, affronter le froid glacial et les bois coupants comme des lames de rasoirs. Au Royaume du Nord, il y a des lacs où faire disparaître des cadavres, des chiens errants, des grands-mères sauvages….

The Spirit of Alec Soth, photographe extatique

Sleeping by the Mississipi, du photographe Alec Soth est un livre dont le succès public et critique ne se dément pas, depuis sa première publication par Steidl en 2004. Les éditions MACK nous donnent aujourd’hui la chance de redécouvrir ce travail magistral à la faveur d’une nouvelle édition de superbe facture (la quatrième), comprenant deux…

Eric Bourret, la photographie comme archéologie des sensations

Carnet de marche 2015/2016, d’Eric Bourret, est le troisième livre du photographe errant aux éditions Arnaud Bizalion (Marseille), après Et l’espace fera de moi un être humain (photographies, 2005-2015) et Dans la gueule de l’espace. Les paysages du photographe-arpenteur sont des méditations intérieures. L’espace du dehors rencontre les territoires du dedans en des poèmes visuels…

Memento mori, souviens-toi que tu dois mourir, par le photographe Philippe Bréson

On peut considérer que la photographie est un art de l’estampe, dont Philippe Bréson déploie en artiste baroque les possibilités, qu’il s’agisse de la manière noire, ce procédé de gravure en taille-douce, ou de techniques permettant de souligner le grain de l’image, sa fabrication quasi chimique, et ses griffures à même la plaque d’apparition. Graveur…

Milo, fleur du mal, par le photographe Nicolas Comment

Avec MILO, Songbook, le photographe et chanteur Nicolas Comment – être un homme utile lui a toujours paru quelque chose de bien hideux – frappe une nouvelle fois très fort, en élégance, appel de la chair, délicatesse formelle. Livre en cinquante images (de Milo, sa muse), quatre paysages, une nature morte et vingt-huit chansons (paroles…