Le feu se déclare chez toi, par Guillaume Chauvin, photographe, écrivain

 

Le théâtre des opérations - Tchad
Couverture d’une opération de troupes de montagnes françaises (13°BCA) dans le désert du Tchad, région de Fada © Guillaume Chauvin

Consigne n°2 : « Le feu se déclare chez toi : que photographies-tu avant d’évacuer les lieux ? »

Pour prolonger la lecture de son petit livre facétieux, La faute aux photos (Allia, 2018), ensemble de trente-neuf consignes loufoques données à des photographes, apprentis ou confirmés (chronique à venir dans la revue Art Press), j’ai souhaité interroger son auteur, Guillaume Chauvin, en reprenant quelques-unes des questions du double livre qu’Aurélie Bousquet a publié en 2015 aux éditions Filigranes, Questions d’artiste/Questions aux amateurs d’art.

Voici donc un festival de questions-réponses lancées à un rythme frénétique.

Penser, ne pas trop réfléchir, viser juste.

natures-mortes-donbass-chauvin-12
© Guillaume Chauvin

Pourquoi créer ?

Pour tenter de combler certains vides avant que d’autres ne les occupent de force. R. Filliou : « L’art est tout ce qui rend la vie plus intéressante que l’art. »

Le théâtre des opérations - Tchad
Couverture d’une opération de troupes de montagnes françaises (13°BCA) dans le désert du Tchad, région de Fada © Guillaume Chauvin

Quel modèle ?

La « subjectivité responsable », découverte chez Herzog, Marker, Prilepine, Malick, Costes, Eboué, Libon, Sassen et bien d’autres, anonymes ou non.

natures-mortes-donbass-chauvin-24
© Guillaume Chauvin

Comment créer ?

De façon exigeante et accessible.

Le vie russe - entre sibérie et aujourd'hui
Une année de vie quotidienne en Russie, plus particulièrement en Sibérie © Guillaume Chauvin

Pour qui ?

Le grand public exigeant.

Le vie russe - entre sibérie et aujourd'hui
Une année de vie quotidienne en Russie, plus particulièrement en Sibérie © Guillaume Chauvin

Sur qui compter ?

L’intuition principalement. Et celles et ceux comptant sur moi.

Brock
Résidence en école maternelle (Fontaine, Isère) où les enfants durent prendre des photos à l’intention de l’extraterrestre Brock, pour que ce dernier puisse rentrer sur sa planète les montrer à ses congénères, afin de leur expliquer comment vivent les humains… Tous les clichés ont été pris par les enfants eux-mêmes. Bravo à eux, je suis jaloux !! © Guillaume Chauvin

Que suis-je prêt à abandonner ?

Du matériel et des certitudes.

En Colombie, des colons biens
Sur mission du ministère des affaires étrangères dans le cadre de l’année croisée France Colombie, et en réponse aux stéréotypes négatifs associés aux Colombiens, Guillaume Chauvin est allé à la rencontre des habitants de la région de Cali avec la volonté de mieux connaître leurs réalités. Ce sont ainsi un policier, une écolière, un croque-morts, un agriculteur, une pilote… en tout une vingtaine de volontaires qui lui ont ouvert leurs portes, laissant deviner en filigrane une situation politique instable, une pacification des groupes armés qui n’en est qu’à ses débuts, et un quotidien qui reste malgré tout souriant… © Guillaume Chauvin

De quoi avoir peur ?

De la suffisance et de la prévisibilité. « Là où il y a une volonté il y a un chemin », comme disait l’autre…

VIKA ET MARINA PETITES FILLES DU DONBASS
Une journée avec deux petites filles vivant sur un des points chauds de la ligne de front séparant l’Ukraine de la Répubique Populaire de Donetsk. Entre les bombardements et les rituels du quotidien, de la chambre en sous sol à la salle de classe. Donbass, Ukraine, avril 2017 © Guillaume Chauvin

Quelle place pour le doute ?

Permanente. Envers soi-même et le reste du monde.

En Colombie, des colons biens
Sur mission du ministère des affaires étrangères dans le cadre de l’année croisée France Colombie, et en réponse aux stéréotypes négatifs associés aux Colombiens, Guillaume Chauvin est allé à la rencontre des habitants de la région de Cali avec la volonté de mieux connaître leurs réalités. Ce sont ainsi un policier, une écolière, un croque-morts, un agriculteur, une pilote… en tout une vingtaine de volontaires qui lui ont ouvert leurs portes, laissant deviner en filigrane une situation politique instable, une pacification des groupes armés qui n’en est qu’à ses débuts, et un quotidien qui reste malgré tout souriant… © Guillaume Chauvin

Comment rater le meilleur ?

Par choix.

En Colombie, des colons biens
Sur mission du ministère des affaires étrangères dans le cadre de l’année croisée France Colombie, et en réponse aux stéréotypes négatifs associés aux Colombiens, Guillaume Chauvin est allé à la rencontre des habitants de la région de Cali avec la volonté de mieux connaître leurs réalités. Ce sont ainsi un policier, une écolière, un croque-morts, un agriculteur, une pilote… en tout une vingtaine de volontaires qui lui ont ouvert leurs portes, laissant deviner en filigrane une situation politique instable, une pacification des groupes armés qui n’en est qu’à ses débuts, et un quotidien qui reste malgré tout souriant… © Guillaume Chauvin

Le bonheur est-il un frein à la création ?

Non. Mais la rage demeure un bon moteur.

En Colombie, des colons biens
Sur mission du ministère des affaires étrangères dans le cadre de l’année croisée France Colombie, et en réponse aux stéréotypes négatifs associés aux Colombiens, Guillaume Chauvin est allé à la rencontre des habitants de la région de Cali avec la volonté de mieux connaître leurs réalités. Ce sont ainsi un policier, une écolière, un croque-morts, un agriculteur, une pilote… en tout une vingtaine de volontaires qui lui ont ouvert leurs portes, laissant deviner en filigrane une situation politique instable, une pacification des groupes armés qui n’en est qu’à ses débuts, et un quotidien qui reste malgré tout souriant… © Guillaume Chauvin

Quelle part au hasard ?

Importante, même s’il n’existe pas.

VIKA ET MARINA PETITES FILLES DU DONBASS
Une journée avec deux petites filles vivant sur un des points chauds de la ligne de front séparant l’Ukraine de la Répubique Populaire de Donetsk. Entre les bombardements et les rituels du quotidien, de la chambre en sous sol à la salle de classe. Donbass, Ukraine, avril 2017 © Guillaume Chauvin

Pourquoi ne pas arrêter ?

Parce que d’autres continuent, et parfois mal.

Légion étrange
Quelques fragments du quotidien des légionnaires français, de l’entraînement en France aux missions à l’étranger. Images illustrant un texte fourni sur demande © Guillaume Chauvin

Croire au génie ?

Heureusement. Sinon il n’y aurait que des fonctionnaires, des communicants et des intermittents.

Légion étrange
Quelques fragments du quotidien des légionnaires français, de l’entraînement en France aux missions à l’étranger. Images illustrant un texte fourni sur demande © Guillaume Chauvin

Une œuvre ratée ?

L’humain, presque réussi.

Légion étrange
Quelques fragments du quotidien des légionnaires français, de l’entraînement en France aux missions à l’étranger. Images illustrant un texte fourni sur demande © Guillaume Chauvin

Quelle est la question essentielle ?

Comment rentabiliser au mieux son temps de vie ?

Légion étrange
Quelques fragments du quotidien des légionnaires français, de l’entraînement en France aux missions à l’étranger. Images illustrant un texte fourni sur demande © Guillaume Chauvin

Consigne n°20 : « Erre nus pieds dans des lieux publics en attendant qu’on le remarque : ce sont ces regards que tu dois surprendre et photographier. »

book_811_image_cover

Guillaume Chauvin, La faute aux photos, Tome 82, Allia, 2018, 48 pages

Editions Allia

Découvrir davantage Guillaume Chauvin

003642463

 

Aurélie Bousquet, Questions aux amateurs d’art/Questions d’artiste, Filigranes Editions, 2015

Filigranes Editions

main

Se procurer La faute aux photos

Se procurer Questions d’artistes/Questions aux amateurs d’art

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s