Le hasard après le hasard, par Corinne Mercadier, photographe (3)

le
CM Solo Faena 2
« Faena 2 », série Solo, 2011 © Corinne Mercadier

Corinne Mercadier m’a confié des textes personnels, inséparables de son travail photographique. Pour prendre le temps de les savourer, je les diffuse sur trois jours.

Jour 2.

CM Solo Fata Morgana
« Fata Morgana », série Solo, 2011  © Corinne Mercadier

« La photographie et moi

Se tenir derrière un rideau mouvant, déchiré par endroits, tenter d’apercevoir l’essentiel toujours moqueur, jamais entier et reculant devant moi. Faire de la photographie : faire le nécessaire pour reconstituer la trace de ma place dans le monde entraperçue çà et là, au cours de la vie de tous les jours, dans un regard, un tableau, un battement d’oeil, une phrase obsédante de Julien Gracq « Un long fracas somptueux de rapide céleste ». Faire le nécessaire, c’est plus précisément danser intérieurement une image,  convoquer des souvenirs, ou proposer à l’obscurité informe une sorte de préfiguration écrite ou dessinée. Puis organiser des prises de vue presque musicalement construites pour encercler ce qui arrive dans les filets de la mise en scène, du hasard, du présent et de la pure existence des modèles et des objets. En garder un précipité d’absolu pour lequel la matérialité propre à la photographie (fine, plate, brillante, multiple, fragile) est le plus juste réceptacle. L’épaisseur ne m’a jamais tentée, en peinture par exemple. Peut-être est-ce la raison de mon amour pour le dessin, la photographie, la fresque, la gravure. Le volume par contre m’est indispensable : à travailler et à regarder. Parce que l’incarnation dans la forme et dans la matière y éclate en pleine lumière et que nous partageons fraternellement le même espace avec les objets.

Au plus profond du travail, ne pas savoir même quoi dire ou penser ou à quoi raccrocher ce qui se passe.

CM Solo Lia revient
« Lia revient », série Solo, 2015 © Corinne Mercadier

De temps en temps seulement et plutôt dans une perspective de localisation quasi-géographique : partir à la recherche des membres de ma famille artistique et analyser le plus profondément possible leur œuvre. Oui, là la réflexion est indispensable.

Ma curiosité est très vive, mais je ne me mets pas spontanément en situation d’étude, ou du moins je n’ai pas de rigueur dans l’étude. J’aime plonger dans des fragments, laisser ma culture inachevée, ne pas forcément finir un livre. Je n’ai pas le temps ni le désir d’aller au bout  des branches de tous ces arbres qui se présentent sur mon chemin. Pour ceux que j’ai plantés dans mon jardin, la place est illimitée bien que je n’aie pas tout lu, vu ni entendu d’eux.

J’ai principalement appris en photographie ce qui est strictement utile et nécessaire à mon travail, me servir des outils numériques, de façon à régler moi-même mes images. J’estime cela indispensable. La complexité de l’outil Photoshop ne m’a pas rebutée après mes années Polaroid. Ça a été long, et sans alternative. Maintenant j’ai besoin aussi de réfléchir à d’autres techniques.

Je n’ai pas les moyens ni le désir de faire la lumière, de posséder ce que je fais. Ce qui est à moi dans mes images est la capacité de les avoir cherchées – c’est fait. Le futur de ma « construction » est dans l’ombre. C’est là que je vais la trouver, dans le bord extrême du champ de vision.

L’ombre doit rester sombre. Ma prochaine image doit me causer du souci pour que je m’efforce de lui rendre toute la charge de ce que je lui pressens. »

CM Solo La jetée 1
« La Jetée 1 », série Solo, 2012 © Corinne Mercadier
CM Solo Wicked gravity
« Wicked Gravity », série Solo, 2011 © Corinne Mercadier

Corinne Mercadier est représentée à Paris par la galerie Les Filles du Calvaire

Site de Corinne Mercadier

Site de la galerie Les Filles du Calvaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s