L’unité dans la dualité, par Pentti Sammallahti, photographe

PS Russia Moscow 1980 exb kopio

Moscou, Russie, 1980 ©Pentti Sammallahti

Parce que ses photographies sont drôles, émouvantes, silencieuses sans effroi, Pentti Sammallahti nous sauve de la délectation morose et du dégoût pour l’époque.

Peut-être aussi parce que l’artiste finlandais s’intéresse davantage à l’atemporalité et à la dimension du sacré dans les situations apparemment les plus anodines qu’aux fissures de terreurs quotidiennes.

La nature n’est pas encore un tombeau, les animaux fraternisent, on a le droit à l’innocence.

PS Portugal Madeira Funchal 2018 exb

Funchal, Madère, Portugal, 2018 ©Pentti Sammallahti

Même sur fond d’incommunicabilité, le dialogue peut être possible, ou simplement tenté.

Reprenant quarante ans d’images issues de voyages un peu partout sur la planète (Royaume-Uni, Irlande, Italie, Portugal, Turquie, France, Vietnam, Etats-Unis, Russie, Bulgarie, Hongrie, Géorgie, Grèce, Irak, Japon), l’ouvrage Me Kaksi (« nous deux » en finlandais) s’attache à témoigner avec beaucoup de grâce et de malice de la rencontre, aussi incongrue soit-elle, entre des corbeaux, entre des arbres, entre des chiens, entre des enfants, entre des amoureux, entre des pierres dressées.

Chez Sammallahti, les animaux regardent les humains avec une tendre ironie. Nous sommes laborieux, absurdes, nous peinons à la tâche, nous nous épuisons, mais eux sont de parfaits stoïciens, adeptes de la juste distance envers la tyrannie des passions.

PS USA NY Katonah 2000 exb

Katonah, New York, États-Unis, 2000 ©Pentti Sammallahti

Apparaissent des saynètes souvent cocasses, on pourrait être chez Beckett, ou dans un court métrage burlesque.

Un chien contemple un portrait de Lénine, des volatiles marchent sur la route en devisant comme dans Uccellacci e Uccellini, de Pier Paolo Pasolini, une vache renifle le corps d’un homme recouvert d’un tissu, sans cruauté, avec une noble curiosité. 

Tout pourrait être tragique, mais, au contraire, tout est d’une infinie tendresse.

PS USA Texas Houston 1998 kopio

Houston, Texas, États-Unis, 1998 ©Pentti Sammallahti

La joie monte, parce la vie, même âpre, peut être belle.

Nous nous tenons la main, nous nous étreignons, nous sommes comiques, à notre insu.

Pentti Sammallahti isole ses sujets, silhouettes noires, dans l’espace – la neige, surface de projection, est déjà la page d’un livre -, construisant des allégories saisissantes de l’humaine condition.

PS UK Outer Hebrides 2008 exb

Hébrides extérieures, Royaume-Uni, 2008 ©Pentti Sammallahti

Il y a chez lui une recherche de l’unité dans la dualité, comme en aïkido.

De profonde dimension spirituelle, dans l’héritage de l’instant décisif de Henri Cartier-Bresson, Me Kaksi dit quelquefois aussi le peuple en ses rites, en ses efforts de survie, en sa façon d’habiter l’espace, en ses chemins d’amour.

En postface, Marie Lundquist l’exprime superbement : « Le ciselage qui élimine le bruit visuel laisse la place au silence général qui règne dans l’univers photographique de Sammallathi, malgré la composition très musicale des images. C’est un silence qui peut contenir tant de choses. Les photographies de petit format invitent le spectateur à les regarder de près. On a la sensation de pénétrer dans la fraîcheur d’une cathédrale et d’entendre en même temps des rires dans la rue, le sourd murmure du confessionnal, un chat furtif dans la nef latérale. »   

me-kaksi

Pentti Sammallahti, Me Kaksi, texte de Marie Lundquist, poème de Aaro Hellaakoski, édition Nathalie Chapuis, conception graphique Coline Aguettaz, photogravure Les Artisans du Regard, Atelier EXB / Editions Xavier Barral, 2021, 204 pages

PS Finland Helsinki 1983 exb

Helsinki, Finlande, 1983 ©Pentti Sammallahti

Atelier EXB

PS Finland Helsinki 1982 exb

Helsinki, Finlande, 1982 ©Pentti Sammallahti

Pentti Sammallahti est représenté par la galerie Camera Obscura

logo_light_with_bg

Se procurer Me Kaski

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s