Penser la métamorphose avec Kafka, par Léa Veinstein, chercheuse, écrivain

Comprendre comment l’œuvre d’un écrivain tel que Kafka modifie, inquiète, inspire la philosophie, tel est le sujet de réflexion de Léa Veinstein dans Les philosophes lisent Kafka. Benjamin, Arendt, Anders, Adorno (Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme, 2019), qui fut d’abord l’objet d’une thèse soutenue à l’université de Strasbourg. Lisant, avec ferveur, Kafka…

De la fraternité, Albert Camus et Louis Guilloux, une correspondance

« Ce qui équilibre l’absurde, c’est la communauté des hommes en lutte contre lui. Et si nous choisissons de servir cette communauté, nous choisissons le dialogue jusqu’à l’absurde – contre toute politique du mensonge ou du silence. » (Albert Camus à Louis Guilloux – 5 janvier 1946) Dans l’atmosphère de meurtre et de petitesse morale…

Des femmes, nuement, par Mylène Besson, peintre

Montrer le corps féminin dans sa diversité, sa multiplicité, est un bel enjeu. Dans une vaste fresque au fusain, Mylène Besson a représenté trente femmes nues qui rient, libres, fortes, pudiques, splendides. Si le projet est artistique, il est aussi éminemment politique, des femmes se dévêtant en réaffirmant, dans la fragilité de leur geste même,…

Comme un rêve d’Allemagne, par Brigitte Bauer, photographe

Vivant en France depuis de nombreuses années, la photographe allemande Brigitte Bauer a construit avec Haus Hof land (éditions Analogues) un livre questionnant de façon doucement ironique la notion d’Heimat, de terre natale. Le propos n’est pas explicatif, ou étroitement vernaculaire, mais de portée universelle quant aux notions de racines et de déracinement. L’ailleurs commence…

Les Moments Littéraires, revue minuscule et nécessaire

La persistance, dans le paysage dévasté de la critique sensible, de la revue de qualité Les Moments Littéraires est une excellente nouvelle. Difficile à trouver, Les Moments littéraires pourrait n’être qu’une revue pour happy few (trois cents exemplaires à se passer sous le manteau ou faire venir par la poste), mais telle n’est pas seulement…

« Les bourgeois m’inspirent de la pitié », un entretien avec Annie Ernaux

Pour Annie Ernaux, l’écriture littéraire est une puissance de mémoire et de métamorphose, permettant de dominer la domination et de renverser les rapports de force, en faisant de la fragilité, quand elle est dite sans trembler, une arme contre l’arrogance des bourgeois. Avec Mémoire de fille, la romancière revient sur la jeune femme de dix-huit…

La marquise ne sort plus à cinq heures, mais à minuit – écrire selon Noël Herpe, ou l’horizon du présent

Noël Herpe, écrivain, cinéaste, professeur d’université, spécialiste notamment d’Eric Rohmer, René Clair et Sacha Guitry, est un homme dont la grande culture n’a pas éteint l’innocence, ou le goût de la drôlerie. Développant une œuvre de diariste publiée par Thomas Simonnet dans la collection L’Arbalète chez Gallimard, égaré dans un temps qui n’est pas le…