L’Aubrac, pays de Canaan, par Vincent Bengold, photographe

Blanche Aubrac, de Vincent Bengold, est un livre de pierres et de terre, d’herbe rase et de vent, de bovins et de ciels immenses. C’est une totalité de landes, la présence d’une nature souveraine, imposante sans tonitruance. Sous-titrée « Terre promise », Blanche Aubrac est une œuvre de silences, comme on le dit d’une leçon…

Trova, errance cubaine, par Gilles Roudière, photographe

  Il ne cherche pas, il trouve. La formule, bien connue, provient de Picasso, mais, antérieurement, elle est de la grande tradition de l’amour courtois, et de l’art du trobar, soit la capacité à trouver en un mot, en une phrase, en un rythme, le lieu et la formule, la source du désir et son…

Une poétique de l’accident, par Gaël Bonnefon, photographe

Il y a chez la photographe Gaël Bonnefon une audace expérimentatrice mise au service d’une vision marquée par la chute, le tragique et les éblouissements du monde, comme une volupté du temps envisagé comme matière première. La réalité se présente chez lui comme une suite incessante d’effacements et de métamorphoses, faisant se lever un doute…

Je dis M, par AZIMUT, une aventure photographique (4)

Le mot AZIMUT comporte six lettres, soit six destinerrances menées par quelques solitaires parcourant les routes de France depuis Montreuil, dans une continuité de pas ayant pour objectif de redécouvrir le territoire français par les chemins de traverse en se redécouvrant soi-même dans l’expérience de la marche. Conçu par le collectif Tendance Floue, chaque volume…

Terres Basses, le fado photographique de Gabrielle Duplantier

Terres Basses, de Gabrielle Duplantier, est un livre de deuil et de reconstruction, une œuvre abrupte et splendide imposant un vaste silence intérieur. Le merveilleux des paysages nocturnes est de l’ordre de l’effroi comme du soulagement, quand la poésie des images dilue un peu la douleur. Terres Basses est une boussole affolée, mais aussi un…

La réinvention du lieu, par Azimut, projet du collectif Tendance Floue (3)

Le paysage est loin de n’être que pure extériorité. Bien au contraire, il se pratique, se vit, s’expérimente, entre accueil et résistance, rejet et appel. Les dériveurs du collectif Tendance Floue l’ont bien compris, qui depuis Montreuil se relaient pour retrouver par les pieds un état de disponibilité à ce qui est, ou arrive. Le…